Marche du 16 octobre : la députée LFI de Paris, Danielle Simonnet, appelle les Français à défendre leur pouvoir d’achat

Danielle Simonnet est l’invitée de Dimanche en Politique. La députée LFI a répondu au micro de France 3 Paris Île-De-France en amont de la marche du 16 octobre.

La France Insoumise, accompagnée des partenaires de la NUPES, organise une marche ce dimanche à 14h au départ de Nation, direction Bastille. 

En plein examen du projet de loi de finances à l’Assemblée Nationale, les Insoumis et leurs partenaires appellent les français à manifester pour revendiquer hausse des salaires, taxe sur les superprofits, retraite à 60 ans ou encore des investissements pour une "bifurcation écologique".

"Une étape importante" 

"Cette étape est importante car c’est la possibilité de faire converger la colère des étudiants , des chômeurs, des retraités, des salaries, et de tous ceux qui ne peuvent pas  forcement faire grève", estime la députée LFI de Paris, Danielle Simonnet.

 "Ce que nous souhaitons c’est que le peuple puisse exprimer cette exigence car ce gouvernement travaille pour les plus riches  et on a un peuple qui paie cher la spéculation, la hausse des prix. Au final,  ils perdent du pouvoir d’achat".

Lundi, après la prise de parole à l’Assemblée Nationale de l’insoumis David Guiraud appelant à sa battre contre les spéculateurs,

Gabriel Attal, le ministre de l’action et des comptes publics, lui répondait qu’une manifestation n’avait jamais rempli le frigo. 

"Il faut se faire entendre" 

Sur ce sujet, Danielle Simonnet s’inscrit en faux.

 "En France, tous les acquis sociaux ont été arrachés par des grèves, des luttes, des manifestations. Si on veut que le gouvernement  prenne les mesures qui s’imposent, hausse des salaires, blocage des prix, baisse des loyers et surtout pas la casse de notre système de retraite, et bien… il faut se faire entendre". 

Retrouvez Dimanche en Politique ce dimanche à 11h30 sur France 3 Paris Île-de-France. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité