Mariage pour tous : 10 ans après, à quand une cérémonie religieuse ?

Publié le
Écrit par Marc Taubert

Si les couples homosexuels peuvent se marier depuis 2013, l'accès à une cérémonie religieuse reste rare. Mais certaines paroisses protestantes acceptent de bénir des unions homosexuelles depuis 2015.

Lorsqu'un couple homosexuel demande quelles sont les solutions pour obtenir une cérémonie religieuse, Léa Berthelot, fondatrice de l'agence d'organisation de mariages La Fileuse d'Orties à Paris, a quelques cartes en main comme la réservation de lieux religieux retombés à l'état laïque (chapelles, églises ou anciennes abbayes) et une cérémonie personnalisée. Mais, si le cadre et la solennité du moment sont présents, rien ne remplace pour certains couples une authentique cérémonie religieuse.

"J'ai eu un couple où l'un des deux hommes était très croyant, catholique, et avait souhaité une cérémonie religieuse. Normalement, on fait une cérémonie qu'on appelle laïque que l'on a changé pour une cérémonie romantique parce que cela parlait plus aux mariés. Je les ai mis en contact avec une officiante qui fait de telles cérémonies et qui a cette touche, cette sensibilité", raconte-t-elle. Une cérémonie très libre où chacun peut choisir ses propres textes et rituels.

Débuts compliqués

Mais certains couples, qui souhaitent ardemment la reconnaissance de leur union devant une autorité cléricale, préfèrent se tourner vers le protestantisme. Car trois unions d'Églises protestantes ont reconnu la célébration du mariage homosexuel : la Mission populaire évangélique de France, l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine et L'Église Protestante Unie.

"Le synode national s'est tenu en mai 2015, deux ans après la loi sur le mariage pour tous. Une écrasante majorité a voté 'oui' pour la bénédiction de tous les couples mariés", explique Emmanuelle Seyboldt, présidente du conseil national de l'Église Protestante Unie (qui regroupe 450 paroisses et 250 000 fidèles en France).

Ce mouvement protestant luthérien, particulièrement ouvert, accepte que les femmes puissent devenir pasteur, elles sont même 40% à l'être. Le protestantisme accepte que les pasteurs soient mariés, dans ce mouvement ils peuvent aussi être homosexuels sans être discriminés.

"En France, les églises respectent la séparation de l'Église et de l'État. Les églises ne marient pas, c'est l'État qui le fait. En revanche, les églises peuvent bénir un couple qui a été marié à la mairie", indique Emmanuelle Seyboldt.

8 000 couples mariés en 10 ans à Paris

Mais ce chemin ne s'est pas fait sans heurts. Après le synode de 2015, sur les 450 paroisses du mouvement, deux ont quitté l'Église Protestante Unie ne souhaitant pas marier religieusement des couples de même sexe.

"Encore aujourd'hui, certaines paroisses ne veulent pas faire de bénédictions de mariages homosexuels. Il faut que le pasteur et le conseil soient d'accord. Si l'un des deux ne l'est pas, on ne force personne. Et il y a l'engagement d'accompagner le couple pour qu'il demande la bénédiction dans une paroisse voisine", poursuit Emmanuelle Seyboldt.

Selon elle, la difficulté principale des pasteurs est d'être confrontés, couples homo ou hétérosexuels, à des personnes qui voient dans les églises "des prestataires de services". "Nous essayons d'apporter autre chose", ajoute-t-elle, "nous sommes au service d'une parole qui va accompagner ces personnes plutôt que d'être considéré comme un service".

Mais pour Virginie Mention, fondatrice de l'agence Ceremonize wedding planner (située à Rambouillet), qui organise régulièrement des mariages pour des couples homosexuels, la demande de cérémonies religieuses reste marginale : "ce sont plutôt des mariages moins classiques, plus originaux".

À Paris, en 10 ans, 7970 mariages de couples de même sexe ont été célébrés : 75% d'hommes et 25% de femmes.

La Ville de Paris célèbre cette journée. Voici le programme des festivités.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité