Municipales : Dhorasoo “choqué“ par l’absence de ”tête de liste noire” pour la plateforme de soutien à Hidalgo

Vikash Dhorasoo est candidat à la mairie de Paris en binôme avec l'élue LFI Danielle Simonnet. / © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Vikash Dhorasoo est candidat à la mairie de Paris en binôme avec l'élue LFI Danielle Simonnet. / © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Vikash Dhorasoo, ex-footballeur désormais candidat pour les municipales parisiennes de 2020, souligne l’absence de « tête de liste noire au sein de Paris en Commun », la plateforme de soutien à la candidature de la maire PS sortante, Anne Hidalgo.

Par PDB / France 3 PIDF / AFP

Tout juste désigné ce weekend pour mener la campagne parisienne de La France Insoumise aux côtés de Danielle Simonnet en vue des municipales de 2020, Vikash Dhorasoo a critiqué le manque de représentation au sein de la plateforme de soutien à la candidature d’Anne Hidalgo. L’ancien footballeur a en effet déploré qu'il n'y ait « pas une seule tête de liste noire au sein de Paris en Commun », lundi dans un entretien au Parisien.
« Je veux défendre les classes populaires, les chômeurs, les exclus et la diversité, a expliqué l’ancien joueur du PSG et de l’équipe de France. Je suis très choqué par le fait qu'il n'y a pas une seule tête de liste noire au sein de Paris en Commun. »
Et de poursuivre : « J'ai beau être aujourd'hui un privilégié, je n'oublie pas d'où je viens et que j'ai pu faire carrière dans le foot parce que j'avais peut-être du talent, parce que j'ai beaucoup travaillé mais, surtout, parce que mes parents ont bénéficié d'aides et que j'ai eu accès à un stade lorsque j'étais jeune ».

Anne Hidalgo « monnaye l'espace public » d’après Vikash Dhorasoo

« Candidat de la vraie gauche » d'après lui, Vikash Dhorasoo raconte avoir rejoint la candidature de Danielle Simonnet car l’Insoumise l'avait soutenu dans son combat « pour sauver le City stade de la rue Burq ». Un terrain de foot menacé de fermeture au printemps dernier et symbole de la gentrification à Montmartre, où l’ex-footballeur habite. Il explique d’ailleurs qu’il va « investir de l'argent personnel pour démarrer (sa) campagne dans le 18e » arrondissement.
Pour ce qui est du sujet de l’hébergement des migrants, le candidat juge qu’« il faut tout faire pour reloger et offrir un travail à tous ces migrants qui arrivent dans la capitale. Décidons Paris fera des propositions concrètes sur ce sujet à l'issue des ateliers thématiques organisés en vue de construire notre programme ».
Autre critique de Vikash Dhorasoo envers Anne Hidalgo : selon lui, la maire PS « monnaye l'espace public en soutenant par exemple le projet de la gare du Nord ». « Elle n'a pas demandé non plus aux Parisiens s'ils voulaient les JO en 2024 », lui reproche-t-il. Et d’ajouter : « Encore plus grave, elle ne s'est pas opposée à l'évacuation du camp de migrants de la Chapelle la semaine dernière ». De son côté, Anne Hidalgo n'a pas encore officialisé sa candidature.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus