Orages : rafales, coupures d'électricité, métro inondé... Le point sur les intempéries

Environ 11 000 foyers ont été privés d'électricité dans le Val-d'Oise et le trafic des trains a été fortement perturbé ce dimanche soir alors qu'une vague d'orage a traversé l'Île-de-France. La tour Eiffel a été foudroyée.

Avant le passage des orages, la Ville de Paris avait fermé ses parcs, jardins, squares et cimetières. Car le vent a soufflé fort à Paris, avec une rafale enregistrée à 99 km/h par Météo-France à sa station du parc Montsouris, dans le sud de la capitale et jusqu'à 123 km/h au sommet de la tour Eiffel selon Keraunos, l'observatoire français des orages.


Une belle image a également fait le tour des réseaux sociaux. Celle de la tour Eiffel foudroyée dans la nuit de samedi à dimanche.

Ces orages ont provoqué des coupures de courant en Ile-de-France avec 11 000 foyers sans électricité dans le Val-d'Oise, qui ont été en grande partie réalimentés dans la soirée, a annoncé le gestionnaire du réseau de transport électrique RTE. Ce matin, presque tous ont vu leur accès à l'électricité rétabli.

En début de soirée, les pompiers du Val-d'Oise avaient dénombré une centaine d'interventions en cours, principalement liées au vent (chute d'objets, fils électriques...) mais aucun blessé n'a été recensé.

Trafic ferroviaire très perturbé

De nombreuses chutes d’arbres ont fortement perturbé les transports en commun en Ile-de-France. Mais dans la soirée, le trafic avait repris "partout" et "en particulier à la gare du Nord", a indiqué un porte-parole de la SNCF.

En gare de Lyon, les trains à l'arrivée ont eu près de deux heures de retard en raison d'une bâche tombée sur les caténaires.

En gare d'Austerlitz, le trafic entre Paris et Orléans a repris progressivement, de nombreux trains ayant eu plus de 3 heures de retard au départ.

Enfin, le concert du musicien britannique Sting, qui devait avoir lieu dans le parc du château de Fontainebleau (Seine-et-Marne), a été annulé, a annoncé la préfecture.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité