• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : des campements de migrants évacués porte de La Chapelle

Des migrants évacués de campements sauvages, porte de La Chapelle, à Paris, le 18 août 2017. / © BERTRAND GUAY / AFP
Des migrants évacués de campements sauvages, porte de La Chapelle, à Paris, le 18 août 2017. / © BERTRAND GUAY / AFP

2.459 migrants ont été évacués vendredi matin de plusieurs campements sauvages, porte de La Chapelle, à Paris. Il s'agit de la 35ème opération de ce genre, dans la capitale, en deux ans.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

2.459 migrants ont été évacués vendredi matin de plusieurs campements sauvages, porte de La Chapelle, à Paris. Il s'agit de la 35ème opération de ce genre, dans la capitale, en deux ans. 2.800 personnes avaient été évacuées du même endroit le 7 juillet.

L'opération a débuté peu après six heures. Selon l'AFP, 350 policiers rassemblaient les migrants présents, avant qu'ils ne soient évacués à bord d'une trentaine de bus.

Disséminés sous l'autoroute ou le long des boulevards extérieurs, ces campements insalubres accueillent des migrants originaires essentiellement d'Afghanistan, du Soudan, de Somalie et d'Erythrée. Des campements qui se situent aux alentours du centre humanitaire ouvert en novembre porte de la Chapelle, dans le 18ème arrondissement.

Contrôle administratif

Au total, 18 gymnases de région parisienne ont été mobilisés pour accueillir ces personnes. "Plus de 2.000 places d'hébergement ont été prévues", a indiqué Didier Leschi, directeur général de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii).

Le directeur de cabinet du préfet de police Yann Drouet a expliqué qu'il s'agissait d'une opération "d'un nouveau genre parce que l'ensemble des personnes vont subir un contrôle de leur situation administrative et seront ensuite orientées en fonction de leur situation".

A lire aussi

Sur le même sujet

Jacques Chirac et les agriculteurs

Les + Lus