• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

A Paris, un festival dédié aux travailleurs du sexe

Le Festival SNAP se tient à Paris jusqu'au 4 novembre. Affiche du syndicat des travailleurs sexuels, le Strass. / © France 3 Paris - Île-de-France
Le Festival SNAP se tient à Paris jusqu'au 4 novembre. Affiche du syndicat des travailleurs sexuels, le Strass. / © France 3 Paris - Île-de-France

C'est une première en France. Paris accueille son premier festival consacré aux travailleurs du sexe (Festival SNAP) jusqu'à dimanche soir. Au programme : tables rondes, projections ou performances. Et tous les sujets sont abordés par les intéressés.

Par Norbert Cohen avec MT

Art, sexe et revendications. Pour ce premier festival SNAP autour des travailleurs du sexe, des photos, des témoignages, des débats et des vidéos. Sur l'écran, des femmes et des hommes expliquent leur travail devant leur webcam, comment on échange l'image de son corps, contre de l'argent.

"L'idée du documentaire est d'expliquer le monde de la sexcam ou webcam porno au grand public. C'est un métier assez peu connu et mon idée était de prendre les bases et d'expliquer comment fonctionne le métier, comment les filles et les hommes qui le font le vivent au quotidien", explique Carmina, une réalisatrice.
 

"Précarité alarmante"

L'autre message, c'est la volonté de se faire entendre, de reprendre la parole. "Actuellement, nos vies sont rendues invivables par les politiques, par la criminalisation des clients qui a été votée il y a deux ans. Nous pouvons vendre des services sexuels officiellement, mais personne n'a le droit de nous les acheter. Nous sommes plongés dans une précarité qui est alarmante", déplore Marianne Chargois, organisatrice du festival SNAP.

Il y a aussi toutes les violences que les travailleurs du sexe subissent. Certains l'ont payé de leur vie, comme Vanesa Campos, prostituée transgenre tuée au Bois de Boulogne alors qu'elle tentait de protéger un de ses clients.

Festival SNAP :

Jusqu'au dimanche 4 novembre au soir au Point Ephémère, 200 quai de Valmy, 75010.
Tarifs : Entrée libre. Certains ateliers sont payants. Plus d'informations ici.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus