Paris – Un hommage organisé en mémoire des oubliés, les Morts de la rue

Des habitants ont rendu hommage à Andrej, un sans-abri qui habitait à côté de la station Pernety et décédé récemment. / © Olivier Chapelet - France 3 Paris - Île-de-France
Des habitants ont rendu hommage à Andrej, un sans-abri qui habitait à côté de la station Pernety et décédé récemment. / © Olivier Chapelet - France 3 Paris - Île-de-France

En 2018, 566 personnes sont mortes dans la rue en France, selon le collectif Les Morts de la Rue qui leur rend hommage lors d'une cérémonie, mardi 2 avril 2019, dans le jardin Villemin (Paris Xe).

Par Marc Taubert

Souvent, ils n'ont pas de nom, voire pas de prénom, pour la société. Pour leur rendre leur dignité et une identité, le collectif Les Morts de la Rue organise un hommage ce mardi 2 avril 2019, avec un rassemblement à partir de 13 heures au jardin Villemin, dans le Xe arrondissement de Paris.
En 2018, 566 personnes sont décédées dans la rue, dont 50 femmes et 13 mineurs, elles habitaient depuis au moins trois mois "dans des lieux non faits pour l’habitation" et avaient 48 ans en moyenne, selon l'association, qui précise : "Elles sont mortes sur la voie publique, dans des abris de fortune tels qu’un parking, une cage d’escalier, une cabane de chantier ou dans le métro, mais aussi en lieu de soins ou en structure d’hébergement."
 

"Son vélo mythique"

Dans le XIVe arrondissement de Paris, un hommage a été rendu à Andrej, un sans-abri décédé récemment. Il habitait dans une tente proche de la station Pernety. Des habitants du quartier ont d'abord mis ses affaires en sécurité lors de sa disparition.
Le vélo d'Andrej, un SDF qui habitait à côté de la station Pernety. / © Olivier Chapelet - France 3 Paris - Île-de-France
Le vélo d'Andrej, un SDF qui habitait à côté de la station Pernety. / © Olivier Chapelet - France 3 Paris - Île-de-France
Ils lui ont ensuite dressé une ardoise avec écrit "Andrej, notre citoyen du 14e au vélo mythique recouvert de peluches est mort… Confirmation officielle de son décès lundi soir." À côté de ce message, une photo de lui et de son fameux vélo, pour que les habitants du quartier se souviennent que lui aussi était un membre de la société.
Un portrait d'Andrej affiché en son hommage. / © Olivier Chapelet - France 3 Paris - Île-de-France
Un portrait d'Andrej affiché en son hommage. / © Olivier Chapelet - France 3 Paris - Île-de-France

A lire aussi

Sur le même sujet

Jacques Chirac et les agriculteurs

Les + Lus