Paris : Le Conseil Constitutionnel annule l'élection législative partielle du 20ème arrondissement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Tom Rousset

Le Conseil Constitutionnel a pris la décision d'annuler l'élection législative partielle du 20ème arrondissement de la capitale. L'arrondissement n'aura donc pas de député jusqu'aux prochaines élections législatives.

Le verdict du Conseil Constitutionnel est tombé ce vendredi. L'élection législative partielle du 20ème arrondissement de la capitale est annulée. A la suite de cette élection, un recours avait été déposé par le candidat LR François-Marie-Didier arrivé en 3ème position au premier tour.

En cause, la présence dans les bureaux de bulletins qui usurpaient l'investiture de la République en Marche. Les bulletins en question portaient les noms de "Jean de Bourbon" et d'un suppléant "Victor Mensah" et utilisaient le logo de LREM. Le parti présidentiel avait dénoncé des pratiques "frauduleuses" et avaient assuré sur Twitter que les personnes en question ne faisaient pas partie de ses candidats. 

Lamia El Aaraje, candidate socialiste avait remporté l'élection

L'élection qui a lieu en juin 2021 avait été remportée par la candidate socialiste Lamia El Aaraje avec 56,56 % des suffrages récoltés au deuxième tour. La désormais ex-députée a réagi à cette annulation sur Twitter en indiquant qu'elle estimant être "victime d'un préjudice".

Au second tour, elle avait devancée la candidate de la France Insoumise Danielle Simonet. L'élue LFI a salué de son côté "une jurisprudence importante qui sanctionne l'usurpation de sigle".

Le 20ème arrondissement de la capitale n'aura as de député jusqu'aux prochaines élections législatives dont le premier tour aura lieu le 12 juin 2022.