• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris - Municipales 2020 : Benjamin Griveaux lance officiellement sa campagne face à Anne Hidalgo

Benjamin Griveaux devant ses soutiens, jeudi 28 mars à Paris pour officialiser sa candidature en vue des municipales de 2020. / © THOMAS SAMSON / AFP
Benjamin Griveaux devant ses soutiens, jeudi 28 mars à Paris pour officialiser sa candidature en vue des municipales de 2020. / © THOMAS SAMSON / AFP

La campagne pour les municipales de 2020 commence à se clarifier du côté d’En Marche. Alors que Benjamin Griveaux a officialisé jeudi soir sa candidature, Mounir Mahjoubi a dû – tout comme lui – quitter le gouvernement cette semaine.

Par PDB

Certes, le suspens était loin d’être insoutenable après des semaines de rumeurs et de déclarations en coulisse. A un an des élections municipales, LREM n’a pas encore investi de candidat pour tenter de prendre la place d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris. La concurrence se précise toutefois entre les différents prétendants : jeudi soir,  Benjamin Griveaux a décidé de lancer officiellement sa campagne.
Paris - Municipales 2020 : Benjamin Griveaux lance officiellement sa campagne face à Anne Hidalgo
Intervenants : Marie-Laure Harel, Conseillère de Paris (LREM) // Benjamin Griveaux, Député de Paris (LREM) // Julien Bargeton, Sénateur de Paris (LREM).
Pour l’annonce, l’ex-porte-parole du gouvernement a en effet réuni ses soutiens et la presse dans un café au nom symbolique évident : le Fluctuat nec mergitur (référence à la devise de la capitale), situé sur la place de la République.

Contre « l'incessante alternance gauche-droite », après pourtant 18 ans de mairie socialiste

Ancien membre du Parti socialiste, ce « marcheur » de la première heure a promis selon ses propres mots aux Parisiens de retrouver « le plaisir et la fierté de vivre à Paris ». Au-delà des formules, Benjamin Griveaux a mis en avant « un projet profondément écologique ».

Et si la Ville a beau être à gauche depuis 18 ans maintenant, l’ancien député parisien a déclaré vouloir « en finir avec l'incessante alternance gauche-droite dont on ne comprend plus le sens ». Plus tôt cette semaine, il quittait le gouvernement pour pouvoir se consacrer à la campagne, tout comme son concurrent, l’ex-secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi.

Face à Benjamin Griveaux : Mounir Mahjoubi, Anne Lebreton, Cédric Villani et Hugues Renson

Face aux deux candidats, on trouve parmi les prétendants (déclarés ou pas) l'élue municipale Anne Lebreton, et les députés Cédric Villani et Hugues Renson. Tous devront se plier à la décision de la Commission nationale d'investiture de LREM, qui doit trancher au mois de juin prochain.

D’après un sondage publié dans le JDD la semaine dernière, tous – Griveaux et Mahjoubi compris – seraient par ailleurs légèrement devancés par Anne Hidalgo, selon plusieurs hypothèses testées par l’Ifop.

 

Sur le même sujet

La difficile lutte contre les ouvertures intempestives de bouches à incendie

Les + Lus