• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

A Paris, Thierry Marx apprend à cuisiner à des bénéficiaires du Secours populaire

A Paris, le chef étoilé Thierry Marx a donné un cours de cuisine à des bénéficiaires du Secours populaire. / © France 3 Paris - Île-de-France
A Paris, le chef étoilé Thierry Marx a donné un cours de cuisine à des bénéficiaires du Secours populaire. / © France 3 Paris - Île-de-France

A Paris, des bénéficiaires de l'aide alimentaire ont pu participer à un cours de cuisine concocté par Thierry Marx. Une façon de montrer qu'on peut faire bon et pas cher.

Par Yannick Le Gall et MT

Les bénéficiaires du Secours populaire ont eu un cours de cuisine exceptionnel par Thierry Marx. "Je fais une petite fricassée de volaille, avec des champignons de Paris. En entrée, on va faire tomates vertes avec des prunes et une vinaigrette et en dessert, des pommes rôties avec du miel et de la confiture."

Lyna a 30 ans. Toutes les 3 semaines, elle vient ici récupérer un colis de nourriture pour elle et ses deux enfants. "J'adore cuisiner et quand on a des enfants, on n'a pas trop le choix!"
 

Apprendre à bien manger

Autour du chef, une dizaine de bénéficiaires sont là pour apprendre. Un moment de convivialité bienvenu dans un quotidien souvent rude. "On est obligé d'avoir le sourire tout le temps, sinon c'est difficile", raconte Kahina, une bénéficiaire.

"Nous sommes dans l'axe plaisir de cuisiner, de bien-être, et surtout, de la santé. On ne subit pas ce que l'on mange. Ce n'est pas comment on mange, mais pourquoi on mange. Et cela, quand on est dans une situation compliquée, reprendre confiance en soi par l'acte de cuisine et de se redynamiser en tant qu'individu est quelque chose d'important. La cuisine a cette magie-là", explique Thierry Marx, chef doublement étoilé.
 

1 personne sur 5 ne mange pas à sa faim en France

Dans l'assiette, uniquement des produits provenant des stocks du Secours populaire de Paris. Ici, 16.000 personnes sont accueillies chaque année. "Tous les matins, un chauffeur prend un camion frigorifique et va récupérer les invendus de supermarchés. Ce sont des produits qui arrivent en fin de date de péremption. Il y a beaucoup de produits laitiers et puis de la viande", indique Benjamin El Zein, responsable solidarité Secours populaire de Paris.

Et d'ajouter : "Le Secours populaire achète une grande partie des fruits et légumes pour être sûr d'avoir des produits de qualité, des produits qui ne sont pas en décomposition."

En France, une personne sur cinq n'a pas les moyens de manger à sa faim.
 

Sur le même sujet

Créteil : violent incendie dans un immeuble à côté de l'hôpital Henri Mondor

Les + Lus