Pas rancunier, le Centre Pompidou expose Fred Forest, après 20 ans de procès

Le Centre Pompidou fête ses 40 ans. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Le Centre Pompidou fête ses 40 ans. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

L’artiste contemporain reproche au Centre Pompidou de ne pas dévoiler le prix des œuvres achetées par le musée. Après 20 ans de batailles judiciaires, l’artiste a pourtant le droit cet été à une rétrospective.

Par Pierre De Baudouin

Vingt ans de procès, et 20 ans de défaites judiciaires pour Fred Forest.

Invoquant la loi sur la transparence de la comptabilité publique, ce pionnier du happening participatif et de l'art vidéo intente régulièrement des procès au Centre Pompidou, comme l’explique Le Monde. Le créateur cherche en fait à dévoiler les sommes que le musée dépense pour acheter les œuvres qui rejoignent ses collections.

Performances artistiques et judiciaires

Un bras de fer qui dure depuis 1994, toujours sans succès. Toujours en procès mais pas spécialement rancunier, le musée a décidé d’exposer Fred Forest.
Fred Forest en procès contre le Centre Pompidou, mais toujours exposé
C’est en fait Alain Seban, ancien président de Beaubourg, qui lui a accordé une rétrospective, personnellement demandée par l’artiste.

Côté artistique, les œuvres sélectionnées se centrent sur la notion de territoire, essentielle dans la longue carrière de Fred Forest. Des espaces de liberté, symboles de sa raréfaction pour le créateur :

Moi j’apporte la forme, et eux apportent le contenu. Les mètres carrés sont là pour que les gens s’expriment librement.

Côté polémique, l’artiste ne se contente toujours pas de l’expo, autofinancée et discrètement installée au sous-sol :

Je vois ça comme la victoire de l’art et d’un artiste sur l’institution. Et je demande au public qui est intéressé par mon travail de demander la prolongation de cette exposition, qui a été faite en plein été – là où personne ne visite…

L’évènement – sauf prolongation, donc – est à vivre jusqu’au 28 août.

A lire aussi

Sur le même sujet

Épicerie halal à Colombes : la justice ordonne la fermeture

Près de chez vous

Les + Lus