La préfecture de Région annonce son plan hiver avec 7000 places d'hébergement d'urgence supplémentaires

La préfecture de région annonce l'ouverture de 7000 places supplémentaires pour accueillir les sans-abris cet hiver / © Jean-Loup Gautreau / AFP
La préfecture de région annonce l'ouverture de 7000 places supplémentaires pour accueillir les sans-abris cet hiver / © Jean-Loup Gautreau / AFP

L'Etat va renforcer son dispositif d'aide aux sans-abris pendant la période hivernale allant du 1er novembre au 31 mars 2020 en ouvrant plus de places d'hebergement d'urgence. L'Etat va également allouer des moyens supplémentaires au repérage et à l'accompagnement des plus démunis.

Par Emmanuelle Hunzinger

La préfecture de région a annoncé l'ouverture de 7000 places supplémentaires d'ici la fin de la période hivernale. Plus de 6000 places ont d'ores et déjà été identifiées. Dès les deux premières semaines de novembre, jusqu’à 2 125 places, soit deux fois plus que l’an dernier, à la même époque, pourraient être ouvertes en fonction des besoins. Ces places s'ajoutent au 120 000 places ouvertes toute l'année par l'Etat en Ile-de-France. Au total, 127 000 places seront disponibles selon l'Etat. Un chiffre en hausse de 26,3 % depuis 2016.
 

Mieux identifier, mettre à l’abri et accompagner les personnes sans-abri

Des moyens supplémentaires ont été alloués aux équipes de maraudes conduites par les associations partenaires de l’État (Croix-Rouge, Ordre de Malte, Emmaüs, les Enfants du Canal) et aux écoutants de la plateforme téléphonique du 115 pour mieux détecter les personnes en danger.
L’État a également fait signer aux centres d’hébergement d’urgence un cahier des charges prévoyant un accompagnement social des publics accueillis ainsi qu’une aide systématique au dépôt d’une demande de logement social.

Les rigueurs de l’hiver me conduisent bien sûr à redoubler de vigilance et à accentuer les efforts de solidarité de tous les services de l’État dans la région, en particulier envers les familles. C’est la raison pour laquelle, par solidarité interdépartementale, des places d’hébergement seront attribuées en petite et en grande couronne au profit de Paris et de la Seine-Saint-Denis, qui concentrent le plus de personnes en difficulté » a déclaré le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, Michel Cadot dans un communiqué.

Développer l'habitat intercalaire pour augmenter les capacités d'accueil

Le préfet d'Ile-de-France a également demandé aux bailleurs sociaux et aux élus locaux de la région de mobiliser des bâtiments temporairement vacants afin d'y ouvrir des places d'hébergement d'urgence.

Sur le même sujet

Les + Lus