La première librairie LGBT de France contrainte de quitter le Marais, face à l'explosion des prix des loyers

La librairie LGBT "Les Mots à la bouche" a été fondée au début des années 80 (illustration). / © Radio France/Maxppp
La librairie LGBT "Les Mots à la bouche" a été fondée au début des années 80 (illustration). / © Radio France/Maxppp

Contrainte de quitter son quartier historique en raison de l'explosion des prix des loyers, la librairie LGBT va s'installer dans le 11e arrondissement de la capitale.

Par France 3 PIDF / AFP

A partir d'avril, un nouveau chapitre va s’ouvrir pour "Les Mots à la bouche" : la première librairie LGBT de France, jusqu’ici située dans le Marais à Paris, va dire adieu à son quartier historique et s'installer dans le 11e arrondissement de la capitale. Walter Paluch, le patron de cet établissement, a en effet annoncé ce vendredi la future adresse : le 37 rue saint Ambroise.

La boutique de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, reconnaissable à sa devanture bleue, savait que le bail ne serait pas renouvelé après plus de 36 ans dans les murs. Le propriétaire veut "s'aligner sur les prix du quartier, ce qui revient à multiplier par trois ou quatre le loyer", d'après Nicolas Wanstok, libraire depuis treize ans.

Une conséquence de la gentrification parisienne

Fondée au début des années 80 par Jean-Pierre Meyer-Guiton, militant du Groupe de libération homosexuelle (GLH), "Les Mots à la bouche" faisait partie de la galaxie des fondateurs du "Marais Gay", contribuant à faire émerger l'identité de ce quartier parisien. Mais depuis une dizaine d'années, comme dans d'autres secteurs de la capitale, le quartier se transforme avec une implantation des marques de luxe et une explosion des loyers, poussant les commerces historiques au déménagement.

Après la fermeture en 2008 de la librairie Blue Book, rue Quincampoix, "Les Mots à la Bouche" est l'une des dernières librairies LGBT en France, avec les enseignes "Vigna" à Nice ou "Violette and Co" à Paris, qui proposent des ouvrages féministes et LGBT.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus