Cet article date de plus de 3 ans

Qui va payer les 180 millions d'euros de pertes d'Autolib' ? Sans doute le contribuable

Cinq ans après son lancement et de nombreuses campagnes fanfaronnantes, Autolib affiche désormais son vrai bilan : 180 millions d'euros de pertes dont 119 devraient être assumés par le contribuable parisien.

Après d'autres, "Libé", les "Inrocks" ou le"Monde", le Canard Enchaîné" s'arrête cette semaine sur le vrai bilan d'Autolib', cinq ans après la mise en place de ce qui était présenté comme "l'avenir de la voiture" en ville et particulièrement à Paris.

Et les nouvelles ne sont pas bonnes : le service d'autopartage affiche en réalité une perte de 180 millions d'euros. Or le contrat initial prévoit que Bolloré prenne  les pertes à sa charge pour un montant ... plafonné à 60 millions! Reste donc, à la charge du syndicat mixte "Autolib'Métropole" qui regroupe les 97 villes d'Île-de-France utilisatrices, 120 millions d'euros à financer ! 

Autant dire que la nouvelle n'a pas réjoui les élus concernés qui ont vite compris qu'ils allaient devoir en appeler au contribuable !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société transports économie polémique