• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

« Ras le viol ! » : une marche féministe à Paris contre les violences sexistes, à l'écart des Gilets jaunes

Plusieurs milliers de personnes ont défilé à Paris le samedi 24 novembre, contre les violences sexistes et à l'appel du mouvement citoyen #NousToutes. / © Emmanuèle Bailly
Plusieurs milliers de personnes ont défilé à Paris le samedi 24 novembre, contre les violences sexistes et à l'appel du mouvement citoyen #NousToutes. / © Emmanuèle Bailly

12.000 personnes ont défilé ce samedi après-midi dans la capitale pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Un rassemblement qui prend place dans un contexte social chargé, à l’écart des Gilets jaunes.

Par Pierre De Baudouin

« Bas les pattes ! », « J’ai dit non, il a dit : "Fais un effort" », « La voix des femmes brise le silence » : les pancartes et les slogans étaient nombreux dans la capitale ce samedi 24 novembre pour protester contre les violences sexistes et sexuelles.
Un peu après 14h30, un cortège de 12.000 personnes parées de violet a commencé à défiler en partant d’Opéra pour réclamer la fin de l’« impunité des agresseurs » et « des moyens financiers suffisants ». Un rassemblement initié par un appel du mouvement citoyen #NousToutes, lancé sur les réseaux sociaux.
 

Un cortège paré de violet, à l’écart des Gilets jaunes

Parti en direction de la place de la République au rythme des tambours, la manifestation prend place à la veille de la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, mais aussi dans un contexte social tendu, à l’écart des Gilets jaunes.
Plusieurs personnalités comme – entre autres – Muriel Robin, Eva Darlan, Vanessa Demouy et Juliette Arnaud ont par ailleurs rejoint la marche.

250 femmes violées chaque jour

Chaque année, près de 220.000 femmes subissent des violences dans un cadre conjugal. 250 femmes sont violées chaque jour, et une sur trois a déjà été harcelée ou agressée sexuellement au travail.

Et pour prendre l’exemple de l’année 2016, 123 femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur ex-compagnon. Soit une tous les trois jours.

Sur le même sujet

Bande-annonce : Derrière la vitrine des grands magasins

Les + Lus