Vidéo. Les ratés des admissions post-bac

© G.Courtois / France 3 Île-de-France
© G.Courtois / France 3 Île-de-France

Que vont-ils devenir après le bac ? Les élèves de terminale commencent tout juste les épreuves mais déjà ils connaissent leur orientation... ou pas. Les premières réponses à leurs voeux ont été données mais les retoqués sont toujours plus nombreux. 

Par VP

Selon les chiffres du ministère de l'Education publié la semaine dernière, 80% des 800.000 lycéens de Terminale ou étudiants en réorientation ont reçu une proposition dès le premier tour du dispositif d'admission post-bac (APB). Les 20% restant devront attendre les deux prochaines échéances pour être fixés sur leur sort.

Dans son communiqué publié vendredi, le ministère dirigé par Frédérique Vidal, a indiqué avoir mis en place "un dialogue de gestion" qui a ramené à 169 le nombre de filières sous tension, alors qu'il atteignait 320 deux semaines auparavant. L'an dernier, à l'issue de ce premier tour, le nombre de filières sous tension était de 78. Il y a donc toujours plus d'étudiants et toujours moins de places dans les universités. Le problème est récurrent et dans certaines filières comme STAPS, la psychologie ou le droit c'est parfois le tirage au sort qui tranche laissant dans l'embarras et la frustration de nombreux bacheliers.

Le système APB est encore une fois remis en cause. Les organisations étudiante et lycéenne l'UNEF, l'UNL et une association de parents d'élèves la FCPE lancent leur campagne SOS Inscription qui permet d'aider les lycéens sans affectation.  Des permanences sont assurées dans les différentes antennes des organisations syndicales étudiantes et

>> Voir le reportage de Genviève Faure et Pierre-Julien Quiers, ils ont rencontré Julia une lycéenne dont aucun voeux n'a encore été pris en compte, Bruno Hannecart, proviseur et Clara Jaboulay, présidente de l'Union Nationale Lycéenne.

Système APB, l'inquiétude des élèves et des enseignants


Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus