Cet article date de plus de 4 ans

Réveillon du 31 : les restrictions de circulation autour des Champs-Elysées

600 000 personnes sont attendues sur les Champs-Élysées à l’occasion du réveillon de la Saint Sylvestre ce samedi 31 décembre. La sécurité a été renforcée et le stationnement et l'accès des véhicules sera fortement réglementé. Consultez la carte de la zone concernée.
Consultez la légende ci-dessous
Consultez la légende ci-dessous © Préfecture de police

La liste complète des rues interdites à la circulation ou au stationnement est à retrouver sur le site internet de la mairie de Paris.

Samedi soir, 600. 000 personnes sont attendues sur les Champs-Élysées pour fêter la nouvelle année. La sécurité a été renforcée sur les Champs et quelque 1.700 fonctionnaires seront mobilisés pour assurer la sécurité et le bon déroulement des festivités a détaillé le préfet de police Michel Cadot lors d'une conférence de presse. Des moyens humains mais aussi des mesures inédites.  Le secteur autour des Champs-Elysées seront clos par 1,7 km de  barrières, 24 plots lourds, cinq chicanes et des véhicules des forces de l'ordre.


Barrières, plots et chicanes 


Un préfiltrage d'accès aux Champs-Elysées sera effectué dès 20 heures pour le public par des agents privés de la mairie de Paris. Le marché de Noël sera fermé à 18 heures et l'arc de Triomphe dès 16 heures. Des policiers en tenue mais aussi en civil circuleront parmi la foule et dans les cafés toute la soirée.

Mesures de sécurité à observer


Pour des raisons de sécurité, la vente à emporter de boissons alcoolisées, tout comme la vente et la détention de bouteilles en verre seront interdites sur les secteurs Champs-Elysées, Trocadéro et Champ-de-Mars ainsi que voies sur berges durant la nuit du 31 décembre 2015 à partir de 20 h, au 1er janvier 2015 à 6 h. 

De plus la vente et l’usage d'artifices sont rigoureusement interdits. Doigts ou mains arrachés, brûlures, lésions auditives, incendies ... Chaque année, de graves accidents se produisent, rappelle la préfecture de police.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports