• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Sécurité, transports, solidarité… Voici les thèmes d’En Marche pour les municipales de 2020 à Paris

Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi, deux candidats potentiels de La République En Marche face à Anne Hidalgo, réunis lors de la soirée de lancement de la campagne du parti (Paris & Moi) pour les élections municipales de 2020. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi, deux candidats potentiels de La République En Marche face à Anne Hidalgo, réunis lors de la soirée de lancement de la campagne du parti (Paris & Moi) pour les élections municipales de 2020. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Pour tenter de prendre la place d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, Mounir Mahjoubi et Cédric Villani affichent déjà leurs ambitions. La campagne, elle, sera centrée sur la sécurité et l’incivilité, les transports, la solidarité et l’attractivité.

Par France Paris IDF avec AFP

8 000 questionnaires répondus, 14 000 sonores récoltés… Après deux mois de concertation auprès des Parisiens, La République En Marche annonce ses grands thèmes de campagne pour les prochaines élections municipales de 2020.
Présentés ce lundi soir à Paris devant un millier de militants et plusieurs responsables politiques, les résultats de cette concertation « Paris & Moi » (le nom choisi pour la campagne LREM) sont organisés en quatre grandes thématiques : sécurité et incivilité, transports, solidarité et attractivité.
 

L’attractivité de la capitale, « trop concentrée dans le centre de Paris »

Pour le premier thème, « les Parisiens ont envie d'un espace plus apaisé, plus propre, » affirme l’étude (le contraire apparaîtrait tout de même assez étonnant). Côté transports, les personnes interrogées déplorent que le métro ne soit pas plus accessible pour les handicapés et les poussettes.
Pour ce qui est de la solidarité, « le sujet des sans-abris revient beaucoup… Comme celui des personnes âgées et familles monoparentales» toujours selon la consultation. Et si les Parisiens consultés expliquent être « [fiers] d'avoir une ville qui rayonne dans le monde », ils jugent visiblement cette attractivité est « mal partagée », car « trop concentrée dans le centre de Paris ».
 

La liste d’En Marche recrutée parmi 5 000 personnes

Margaux Pech, référente du 17e arrondissement de Paris pour la fédération parisienne de LREM, explique par ailleurs que l’équipe va « essayer de repérer les talents et les mettre en orbite pour les prochaines municipales », recrutés parmi 5 000 personnes formées aux enjeux et fonctionnements de l'Hôtel de Ville.
Entraînement aux relations avec les médias, liens entre la mairie et la préfecture, rôle d’un candidat… La formation en question passera par sept modules, le tout étant organisé en ligne.

Au-delà de la constitution du corps des listes, des visages déjà bien connus ne cachent pas leurs ambitions pour en prendre la tête : Benjamin Griveaux, Mounir Mahjoubi, Cédric Villani et Hugues Ranson pourraient bien tenter de succéder à Anne Hidalgo.

 

Sur le même sujet

Créteil : violent incendie dans un immeuble à côté de l'hôpital Henri Mondor

Les + Lus