Cet article date de plus de 5 ans

Semaine sans voiture : ils ont testé, ils racontent !

Ils ont testé pour nous : Paris sans voiture ! Alors que ce dimanche, c'est la journée sans voiture, l'une de nos équipes a suivi deux testeurs, participants à l'opération "Une semaine sans voiture", dans la capitale.
durée de la vidéo: 02 min 08
Semaine sans voiture : ils ont testé !
Boulot, dodo, sans passer par la case auto... C'est possible ? Dans le cadre de l'opération "Une semaine sans voiture", des testeurs ont tenté l'aventure en se passant de voiture le temps de quelques jours. Nous avons suivi deux cobayes : Cyril, propriétaire d'une voiture ; et Monique, propriétaire d'une voiture et d'un scooter. Voici le bilan de l'expérience...

# Cyril, propriétaire d'une voiture

Lorsqu'il va à son studio, Cyril, photographe, emporte 40 kilos de matériel. Alors, la voiture, il n'a pas le choix. cette semaine, notre cobaye a opté pour l'autopartage, l'une des sept solutions proposées, lors de l'opération "Une semaine sans voiture", comme alternative à la voiture individuelle.

Sa voiture lui coûte 5.000 euros par an, une source de dépenses certaine. Au final, en passant par Autolib', ce père de famille aura dépensé 15 euros 30 de location, contre 1 euro 90 en transports en commun. Pour un temps de parcours de 25 minutes pour faire neuf kilomètres.

# Monique, propriétaire d'une voiture et d'un scooter

Pour aller de son bureau à son domicile, cette manageuse a d'abord testé cette semaine les transports en commun, avant de s'essayer au vélo électrique. Durant les 12 kilomètres du parcours, cette conductrice de scooter slalome et reste vigilante. Une habitude. 

Bilan de l'opération : elle aurait mis 30 minutes à scooter, contre 35 minutes à vélo électrique et une heure en bus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports urbains économie transports