Stationnement à Paris : nouvelle altercation entre un automobiliste et des agents verbalisateurs

Un contrôle de stationnement a de nouveau dégénéré jeudi dans le XVIIème arrondissement de Paris. Ces altercations entre agents verbalisateurs et automobilistes se multiplient depuis janvier et la mise en place de nouvelles règles fixées par les communes. 

Photo d'illustration
Photo d'illustration © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Le contrôle a viré à l'altercation. Jeudi après-midi en milieu de journée, deux femmes en charge de vérifier le stationnement payant rue Legendre, dans le XVIIème arrondissement de Paris, verbalisent un automobiliste. Les protagonistes en viennent aux mains. Les deux agentes sont malmenées, l'homme, lui, reçoit une griffure au cou. 


Ces derniers mois, ces scènes se sont multipliées dans la capitale. C'est la deuxième altercation de ce type recensée dans l'arrondissement depuis le mois dernier. Depuis janvier, 10 plaintes ont été déposées à Paris par des agents verbalisateurs, qui se disent la cible d'automobilistes mécontents depuis l'entrée en vigueur de nouvelles règles de stationnement en janvier dernier. "Je ne suis pas d'accord pour qu'on agresse, témoigne une usagère, mais je comprends qu'on puisse être énervé contre un système qui devient épouvantable quand on habite à Paris. On est tout le temps dans le stress de se prendre un PV."


Début mai, un contrôle avait déjà tourné à la violence. Un agent de la société Moovia, l'une des entreprises privées chargées du contrôle du stationnement dans la capitale, avait alors porté un coup de poing à un policier. "J'ai demandé cette semaine à ce que la ville demande à la société prestataire Moovia les conditions du recrutement de ses agents, affirme Geoffroy Boulard, maire (LR) du XVIIème arrondissement. Il y a un gros problème qui se pose, pas uniquement pour Moovia, mais aussi pour d'autres prestatataires. Il convient, après tous ces couacs, que la ville de Paris impose des conditions de recrutement précises."


Depuis janvier, le stationnement est de la compétence des collectivités locales. A Paris, deux sociétés, Streeteo (Indigo) et Moovia (Urbis Park), sont désormais chargées de délivrer des forfaits post-stationnement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers circulation économie transports