• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Tentative d'attentat sur les Champs-Elysées : il voulait “faire de son véhicule un engin explosif”

Le procureur de la République de Paris lors de sa conférence sur la tentative d'attentat des Champs-Elysées le 22 juin 2017. / © Thomas SAMSON / AFP
Le procureur de la République de Paris lors de sa conférence sur la tentative d'attentat des Champs-Elysées le 22 juin 2017. / © Thomas SAMSON / AFP

François Molins, procureur de la République de Paris, a donné plus de détails sur l'attaque ratée sur les Champs-Elysées lors d'une conférence de presse ce jeudi. 

Par VP avec AFP

On en sait un peu plus sur Adam Djaziri, l'assaillant et ses motivations. Selon le procureur de la République de Paris qui s'est exprimé ce jeudi 22 juin devant les journalistes, l'auteur de l'attentat raté sur les Champs-Elysées avait conçu "un dispositif qui, selon toute vraisemblance, avait pour objet de faire de son véhicule un engin explosif."  

De plus le stock d'armes (dont huit bidons vides de poudre de rechargement de munitions, de 500 grammes chacune) retrouvé au domicile du Français de 31 ans ne laisse aucun doute, il témoigne de la "préparation indiscutable d'une action violente".

Dans la voiture qui a percuté lundi le véhicule de tête d'un convoi de gendarmes mobiles, sans faire de victime, les enquêteurs ont également retrouvé des armes, plusieurs milliers de munitions, "deux bouteilles de gaz de 13 kilos chacune, pleines et toujours dotées de leur opercule de sécurité" ainsi qu'"une besace calcinée qui contenait de très nombreux projectiles ressemblant à des ogives".

Dans une lettre testament expédiée à des proches par la Poste le 19 juin, Adam Djaziri a déclaré "avoir voulu rejoindre la Syrie" mais il en aurait été empêché.

>> Voir le sujet de Safar Baroud
Le projet de l'assaillant des Champs-Elysées en partie dévoilé

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les urgences de l'hôpital Ballanger à Aulnay au bord de l'asphyxie

Les + Lus