Un homme saute en parachute du troisième étage de la tour Eiffel avant d'être interpellé

Un jeune homme a escaladé la tour Eiffel ce jeudi matin avant d'ouvrir son parachute et de sauter du troisième étage du monument. Il a été interpellé.

Un "grimpeur aguerri" a escaladé la Tour Eiffel jeudi avant de sauter en parachute du monument phare de Paris, a-t-on appris de source policière et auprès de la société d'exploitation.

Le jeune homme a pénétré sur le site touristique à 5h09 jeudi matin et a été détecté "en moins d'une minute par le service de sécurité" de la société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE), assure cette dernière dans un communiqué, confirmant une information d'Actu 17.

L'individu, âgé de 24 ans, selon Le Parisien, a escaladé la tour par le pilier Est avec un sac à dos, précise une source policière à l'AFP. Malgré les tentatives de la brigade d'intervention pour l'intercepter dans la structure de 330 mètres de haut, l'homme a sauté en base-jump – du saut en parachute depuis un point fixe haut. Il a atterri à proximité du monument, sur le centre sportif Emile Anthoine, avenue de Suffren, dans le 7e arrondissement. Le base-jumper a été interpellé et conduit au commissariat pour mise en danger de la vie d'autrui, selon cette même source policière.

"[Nous déplorons] ce type d'agissement irresponsable qui met en danger les personnes intervenant sur ou sous la structure"

Société d'exploitation de la Tour Eiffel

À l'AFP

La société d'exploitation de la Tour Eiffel dit déplorer "ce type d'agissement irresponsable qui met en danger les personnes intervenant sur ou sous la structure" fréquentée par 5,9 millions de visiteurs en 2022. L'ouverture du monument a été "légèrement" retardée ce jeudi matin, selon la SETE, qui annonce avoir porté plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et intrusion sur ce site classé construit pour l'Exposition universelle de 1889.

Il s'agit d'une nouvelle perturbation dans l'accueil des touristes après deux évacuations le 12 août provoquées par deux fausses alertes à la bombe. Une enquête avait été ouverte, menée au pôle national de la lutte contre la haine en ligne. Lundi, deux touristes américains alcoolisés avaient été retrouvés endormis dans l'édifice, après une nuit passée à la belle étoile dans le célèbre monument.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité