Cet article date de plus de 5 ans

Une avant-"Nuit debout" agitée à la gare Saint-Lazare

Plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées mardi après-midi à la gare Saint-Lazare à Paris à l'appel de la Coordination nationale étudiante, rejoints par des participants à la "Nuit Debout", pour demander le retrait du projet de loi travail.
© PATRICK KOVARIK / AFP
Entre 100 et 200 étudiants se sont rassemblés mardi après-midi devant le parvis de la gare Saint-Lazare, à Paris. Une manifestation "en soutien aux cheminots", actuellement en bnégociation avec la direction de la SNCF. 

Derrières des banderoles "Faisons dérailler le gouvernement", les manifestants sont entrés dans la gare, une dizaine d'entre eux tentant de bloquer les quais, à une heure de forte affluence. Usant de gaz lacrymogènes, les forces de l'ordre ont délogé les manifestants, qui devaient ensuite rejoindre la place de la république pour une nouvelle "Nuit debout".

► LIRE aussi : #NuitDebout : la mobilisation anti loi Travail continue place de la République

Appel à manifester jeudi

Cette manifestation intervient au lendemain d'une rencontre entre Manuel Valls et les organisations de jeunesse mobilisées, contre la loi Travail. Plusieurs annonces ont été faites à la suite de cette réunion : surtaxation des CDD, prolongement des bourses après les études, augmentation du nombre de place en BTS/IUT....

La Coordination nationale étudiante a décidé la tenue d'une manifestation jeudi au départ de Stalingrad, à 14 heures, pour demander le retrait du projet de loi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social nuit debout