Vol de cocaïne au 36, quai des orfèvres : l’un des prévenus, rejugé à Paris, a été relaxé

Le procès du vol de cocaïne au 36, quai des orfèvres remonte à 2017 (illustration). / © MARTIN BUREAU / AFP
Le procès du vol de cocaïne au 36, quai des orfèvres remonte à 2017 (illustration). / © MARTIN BUREAU / AFP

Suite de la très médiatique affaire du vol de cocaïne au 36, quai des orfèvres : l’un des prévenus, soupçonné jusqu’ici d'avoir écoulé la drogue, a été relaxé jeudi à Paris.

Par France 3 Paris IDF / AFP.

L’affaire avait été largement médiatisée. L’un des prévenus dans le dossier du vol de cocaïne au 36, quai des orfèvres, vient d’être relaxé jeudi, d’après son avocate. Moussa Bouzembrak, soupçonné d'avoir écoulé la drogue volée, avait été condamné par défaut à trois ans de prison ferme lors du procès en 2017, alors qu’il était visé par un mandat d'arrêt.
L'ADN d'une de ses connaissances avait entre autres été retrouvé sur des billets saisis lors de l'interpellation de Jonathan Guyot, ancien policier et principal prévenu. Interpellé en mai dernier dans une autre affaire de stupéfiants pour laquelle il est en ce moment détenu, Moussa Bouzembrak avait fait opposition au jugement de 2017 avant de voir son cas réexaminé par le tribunal correctionnel, cette fois-ci en sa présence.

« Dans un dossier hors norme, la justice a su garder la tête froide »

Concernant la relaxe, les motivations des juges n'étaient pas connues dans l'immédiat, jeudi. L’avocate du prévenu, Me Sarah Mauger-Poliak, se dit satisfaite de la décision : « Je me réjouis de cette décision : dans un dossier hors norme, la justice a su garder la tête froide et faire preuve d'une réelle rigueur juridique ».
Le vol en juillet 2014 de 48,5 kg de cocaïne dans les scellés de la police judiciaire avait ébranlé l’institution parisienne. Jonathan Guyot, ancien brigadier des stups, n’avait pas fait appel de sa condamnation : une peine maximale de 10 ans d'emprisonnement pour le vol, qu'il a toujours nié.

A lire aussi

Sur le même sujet

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus