Pollution de l’air en 2015, un bilan mitigé en Île-de-France

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Ile de France

Malgré une légère amélioration sur le dioxyde d'azote, la pollution atmosphérique s'est maintenue en 2015 en Île-de-France. C'est ce que révèle le dernier bilan d'Airparif chargé du contrôle de l'air de notre région.

Près d'1,5 million de personnes sont encore très exposées à la pollution en Ile-de-France, indique le bilan annuel d'Airparif. Ce sont les Franciliens résidant dans l'agglomération parisienne et le long du trafic qui sont les plus concernés : au voisinage de certains grands axes la pollution est jusqu’à deux fois supérieure aux normes annuelles.

En 2015, cinq polluants dépassent toujours la réglementation, à des degrés divers : le dioxyde d’azote, les particules (PM10 et PM2,5), l’ozone et le benzène. 

Dans son bilan Airparif relève que l'année 2015 a été marquée par le même nombre d’épisodes de pollution qu’en 2014 (16 jours). Ces épisodes ont essentiellement concerné les particules avec cependant 4 jours de dépassement pour l’ozone durant l’été. Comme l’année précédente, les 12 épisodes aux particules se sont concentrés sur les trois premiers mois de l’année, notamment en mars où ils ont donné lieu à la mise en place de mesures ponctuelles d’urgence, telle que la circulation alternée (le 23 mars), pour faire diminuer leur intensité et leur durée.

Pollution de l’air en 2015, le bilan d'Airparif


En bref, l’amélioration de l’air francilien constatée depuis une dizaine d’années s’est poursuivie en 2015, souligne Airparif. A moyen terme, ce sont surtout les mesures réglementaires et incitatives de réduction des émissions qui ont permis, et permettront, les améliorations pérennes, plus importantes que les mesures de réaction aux pics de pollution, précise encore Airparif.

Voir le reportage de Nicole Bappel
durée de la vidéo: 01 min 17
Pollution de l’air en 2015, un bilan mitigé en Île-de-France