Un portrait géant de l'otage Sophie Pétronin sur la façade du conseil régional d'Ile-de-France

© www.liberons-sophie.fr
© www.liberons-sophie.fr

Un portrait géant de Sophie Pétronin, l'otage française enlevée au Mali fin 2016, a été dévoilé mardi sur la façade du conseil régional d'Ile-de-France à Paris, par Valérie Pécresse, en présence de son fils Sébastien Chadaud-Pétronin et de l'ancienne otage Ingrid Betancourt.  

Par EB avec AFP

Le portrait, qui présente l'otage assise dans une barque, sourire aux lèvres, est accompagné de cette inscription: "La région Ile-de-France soutient Sophie Pétronin, humanitaire engagée et otage au Mali depuis le 24 décembre 2016". Âgée de 75 ans, l'otage, qui dirigeait au Mali une association d'aide aux orphelins, a été enlevée à Gao (nord du Mali) par des hommes armés. Il s'agit de la dernière otage française dans le monde. Son portrait a été installé boulevard des Invalides (7e arrondissement), sur l'ancien siège de la Région Ile-de-France (qui vient de déménager à Saint-Ouen).
  
La présidente de la Région Ile-de-France, accompagnée toujours par Sébastien Chadaud-Pétronin et Ingrid Betancourt, présidente de l'association SOS otages, a ensuite rencontré des représentants des associations maliennes de France, notamment pour discuter du partenariat existant entre l'Ile-de-France et la Région de Kayes au Mali. 

Dans un discours, Valérie Pécresse a annoncé que la région allait "diffuser une vidéo de sensibilisation dans les trains du réseau Transilien à partir du 16 juillet", qui devrait "toucher près de 700.000 voyageurs par jour". "Nous allons enfin mener des actions de sensibilisation pendant les festivals de musique soutenus par la Région, comme récemment à Solidays ou fin août à Rock En Seine", a-t-elle ajouté "La mobilisation de la société civile est décisive dans ce type de situation et elle vient appuyer les actions du gouvernement français pour obtenir sa libération (...). Votre mobilisation est essentielle pour que Sophie Pétronin sache que nous ne l'oublions pas", a ajouté Mme Pécresse devant la communauté malienne de France.
 
 Elle a également insisté sur la nécessité du co-développement entre la Région IDF et le Mali. "Angela Merkel a appelé de ses voeux la mise en place d'un "plan Marshall" pour l'Afrique qui inclurait un investissement sans précédent des Européens. J'y souscris totalement", a-t-elle expliqué.
 

Sur le même sujet

Procès 23 octobre

Les + Lus