• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : Agriculture urbaine, potagers, toits-terrasses, fermes verticale souterraines... quand la ville se met au vert !

© Parisculteurs
© Parisculteurs

33 sites ont vu le jour pour verdir ou reverdir la ville dans le cade de l'opération Parisculteurs. 10 appartiennent à la ville de Paris, 23 sont privés dont 3 dans des copropriétés et 3 en proche banlieue (en Seine-Saint-Denis). Découvrete, en attendant le printemps qui arrive.

Par EB

Parisculteurs : saison 2

 

En juin dernier, 33 nouveaux sites ont été répértorié.

A terme, l'Île-de-France devrait compter plus de 9 hectares de projets d’agriculture urbaine.

Au menu, une trentaine de toits-terrasses, plusieurs zones de pleine terre et deux espaces souterrains.
 

Un projet vert mais pas que ...


9 hectares de projets d’agriculture urbaine mais aussi 70 emplois créés pour assurer la gestion des lieux.

Les 33 lauréats / © Mairie de Paris
Les 33 lauréats / © Mairie de Paris


3 sites, en particulier, ont retenu notre attention 


► Un Potager en toit terrasse au Quartier Latin :

Sur le toit terrasse de l'Université Panthéon-Sorbonne, le projet de maraîchage en permaculture propose de faire collaborer un maraîcher et une association de riverains pour l’exploitation de la toiture.
On y plantera des légumes anciens et de aromates, qui seront ensuite proposées aux employés du site ainsi qu'aux riverains sous forme de paniers, mais également à la Caisse des Ecoles du 5e arrondissement de Paris.
 
© RATP
© RATP


► Une ferme verticale souterraine à La boucle de retournement Van Dyck (8e) de la RATP :

Situé sous le Parc Monceau, l’ouvrage Van Dyck est une ancienne boucle de retournement de la ligne 3 du métro parisien transformée en centre de formation pour les agents de la RATP.
Aujourd’hui désaffecté, le site totalise plus de 5 000 m² de surface répartis en 62 salles aménagées dans le volume de la voûte du tunnel.
Le projet entend lancer la première ferme verticale souterraine de Paris.
Elle fournira aux restaurateurs de la capitale un vaste choix d’aromates privilégiant les variétés insolites et méconnues.
Les jeunes plants et micro-pousses, cultivés sous LED dans des pots et substrats 100% renouvelables, seront commercialisés pour être consommés au dernier moment et ainsi conserver toute leur fraicheur et leurs qualités gustatives.
 
© Mairie de Paris - Jean-Pierre Viguié
© Mairie de Paris - Jean-Pierre Viguié


►Fleurs des PAD à l'EHPAD Bastille (11e) du Groupe Mutualiste RATP :

Localisé sur le toit de l'EHPAD Bastille du Groupe Mutualiste RATP, Fleurs des PAD est un projet qui prévoit la culture de plantes aromatiques et médicinales pour la production de tisanes et herbes séchées.
Envisagés : 410 kg de tisane + 6 kg d’herbes condimentaires
 
© Parisculteurs
© Parisculteurs



Les 30 autres sites des Parisculteurs et leur projet lauréat :


• Bureaux du quartier de l’Horloge (3e) du Centre Pompidou : Ma Ville Verte – Quand le jardin s’invite au musée
• Résidence des Célestins (4e) d’Elogie-SIEMP : Les jardiniers à vélo et Pépins productions – L’hôpital des plantes
• Groupe scolaire Saint-Benoît (6e) de la Ville de Paris : BRP Etudes Conseil – Ecol’haut
• Piscine Jacqueline Auriol (8e) de la Ville de Paris : Culture en Ville – Peas’in Auriol
• Bureaux de la rue Bayard (8e) de LVMH : Corporate Garden – La cueillette parisienne
• Copropriété de la rue du Paradis (10e) : Mugo et XTU Architectes – Fleurs de Paradis
• Collège Pilâtre de Rozier (11e) de la Ville de Paris : Association Quartier Maraîcher – Une ferme de quartier sur le toit Pilâtre de Rozier
• Collège Germaine Tillion (12e) de la Ville de Paris : Veni Verdi – Germons Germaine !
• Caserne de Reuilly (12e) de Paris Habitat et du CROUS : Association Quartier Maraîcher – Une ferme de quartier sur le toit de la Caserne de Reuilly
• Siège de la RMNGP (12e) Siège de la Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais : Cueillette Urbaine – Culina Hortus
• Vincennes Hippodrome (12e) du Trot Français : Urbagri – Le vignoble de Paris
• Gymnase Choisy (13e) de la Ville de Paris : Toits sauvages – Le clos de Choisy
• Monoprix Bièvre (13e) de Paris Habitat et Monoprix : Quatre Pariscultrices – La safranière suspendue
• L’imprimerie (14e) de Eiffage Construction : Urbagri - Une Ferme urbaine sur votre bâtiment
• Copropriété de la rue d’Alésia (14e) : La Sauge – Le bureau comestible
• Collège Modigliani (15e) de la Ville de Paris : ODEN et les Robotculteurs – Jardin cosmétique biodynamique et autonome
• Centre sportif Suzanne Lenglen (15e) de la Ville de Paris : Cultures en Ville – A vos pelles, prêts, plantez !
• Groupe hospitalier Sainte-Périne (16e) de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP) : GFA Les Tesserons – Maraîcher Sainte-Périne
• Pôle Fret Batignolles (17e) de Hexagona : Ferme Florale Urbaine, Halage et Fleurs d’Ici – La ferme florale Paris-Batignolles
• Immeuble Poissonniers (18e) de Icade et future copropriété : Mugo, Peas&Love et Yumi – L’éveil
• Centre sportif Poissonniers (18e) de la Ville de Paris : AMP – Une ferme urbaine en aquaponie
• Centre Paris Anim’ Mathis (19e) de la Ville de Paris : Le Plant Social - La Ferme Mathis
• Hôpital Universitaire Robert Debré (19e) de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP) : Ferme Florale Urbaine – Le pré-haut de Robert Debré
• Résidence Mathis (19e) d’Elogie-Siemp : Cycloponics et Vergers Urbains – Le terrier
• Cité des Sciences et de l’Industrie (19e) de Universcience : Marmite Urbaine – Folie primaire
• Collège Robert Doisneau (20e) de la Ville de Paris : Veni Verdi – Aromates, fleurs et partage
• Hôtel d’activités Albert Marquet (20e) de Paris Habitat : Cueillette urbaine, UrbanLeaf et Cuisine Mode d’Emploi(s) – L’arche végétale
• Bourse du travail de Saint-Denis (93) : Permapolis et Toits Vivants – L’aromathèque
• Centre administratif de Saint-Denis (93) : Permapolis et Toits Vivants – L’aromathèque
• Centre technique municipal de Pantin (93) : Agripolis
 

“Parisculteurs” : saison 3


Le 28 janvier 2019, la Ville de Paris et ses partenaires ont lancé la saison 3 des Parisculteurs !
Un nouvel appel à projets dédié à l’agriculture urbaine, avec 32 sites à découvrir et investir pour une surface de 5,8 Ha au total !
Ces espaces sont répartis dans Paris, mais aussi sur 8 communes de la métropole du Grand Paris, notamment grâce au partenariat entre la Ville et le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

Toujours des sites en toiture et en sous-sol, mais cette fois près de deux tiers de sites au sol !

Pariscultrices et Parisculteurs, vous avez jusqu’au 19 avril à 16h00 pour déposer vos dossiers.


► Le site des Parisculteurs

Sur le même sujet

Les nouveaux revêtements sur les trottoirs sont-ils vraiment efficaces ?

Les + Lus