REPLAY. Émission spéciale "Unis pour l'Ukraine, les régions se mobilisent" ce mardi 8 mars à 17h45 sur France 3

Publié le Mis à jour le

France 3 bouleverse ses programmes et diffuse "Unis pour l'Ukraine : les régions se mobilisent". Diffusée en direct ce mardi 8 mars à 17h45, vous pouvez la revoir sur cette page.

La guerre de la Russie contre l'Ukraine dure depuis bientôt deux semaines, entraînant une mobilisation inédite de la population française. France 3 suit le mouvement en bouleversant ses programmes.

Deux émissions spéciales, l'une bretonne et normande, l'autre champardennaise, ont été diffusées le vendredi 4 mars 2022. Une troisième a été diffusée ce mardi 8 mars.

La prise d'antenne, à 17h45, a duré une heure. Vous pouvez la revoir dans cet article (il suffit de cliquer sur le lecteur ci-dessous).


Cette édition spéciale est tournée depuis Marseille (Bouches-du-Rhône). Elle bénéficie du renfort de plusieurs duplex dans différentes régions françaises, et à la frontière polono-ukrainienne (à retrouver sur la carte ci-après) :

  • Metz (Moselle)
  • Gonnehem (Pas-de-Calais)
  • Obernai (Bas-Rhin)
  • Saint-Pierre de Chandieu (Rhône)
  • Perpignan (Pyrénées-Orientales)
  • Beauvais (Oise)
  • Paris (Île-de-France)
  • Argentan (Orne)

La parole est donnée à la diaspora ukrainienne vivant en France. Il y a également des témoignages de personnes mobilisées pour la population réfugiée ou restée en Ukraine, que ce soit de manière forcée ou pour se battre.


La présentation de l'émission se fait devant l'hôtel de ville de Marseille, où a été récemment déplacée l'ancre-coeur d'Odessa. Il s'agit d'un port majeur. Troisième plus grande ville du pays, elle est jumelée avec la Cité phocéenne depuis 1972.


Entre chacun des duplexes, plusieurs reportages issus de tout le réseau régional de France 3, et tournés ces derniers jours, ont été prévus. De quoi (re)découvrir les convois humanitaires partis pour la frontière ukrainienne, ou les associations aidant les enfants de Tchernobyl.


Le dernier de des reportages a justement été tourné à Odessa. La ville est actuellement encerclée par les forces militaires envoyées par Vladimir Poutine.

D'après les Nations-Unies, jusqu'à quatre millions d'Ukrainiennes et d'Ukrainiens pourraient fuir leur pays à cause de la guerre. Ce qui représente près de 10% de la population totale du pays.