• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Arsenal-PSG : quels sont les enjeux du match de ce soir ?

L'entraîneur du PSG, Unai Emery. / © IAN LANGSDON/EPA/MaxPPP
L'entraîneur du PSG, Unai Emery. / © IAN LANGSDON/EPA/MaxPPP

Ce mercredi 23 novembre, le PSG affronte Arsenal pour la 5e journée de la Ligue des Champions et pourrait se placer à la tête du groupe A.

Par Cécilia Sanchez

Le PSG et Arsenal ont déjà leur ticket pour les 8emes de finale. Mais ce soir, c'est la première place du groupe A qui est en jeu. Terminer en tête confère plusieurs avantages : jouer au tour suivant un 2eme de poule (et moins de gros poissons) et recevoir le match retour.

C'est donc un déplacement capital pour les Parisiens, à égalité (10 points) avec les Gunners, qui resteront en tête en cas de match nul.


Remporter le match, ce sera aussi l'occasion de marquer les esprits de ses prochains adversaires de Ligue des Champions, "là où se joue la crédibilité d'une équipe", selon l'entraîneur des parisiens Unai Emery. Mais "ce n'est pas la fin si on arrive deuxième", tempère le milieu du PSG Thiago Motta.

Mais pour s'imposer ce soir sur la pelouse de l'Emirates Stadium, ils devront rivaliser sans le défenseur ivoirien Serge Aurier, privé de match car privé hier de visa par les autorités britanniques. La cause ? Sa condamnation le 26 septembre à deux mois de prison pour violences contre un policier. Thiago Motta s'est montré rassurant, mardi : "Je ne pense pas que ça puisse déranger les joueurs. Nous, on est concentrés sur le match."

Aurier manquera

En plus d'Aurier, Adrien Rabiot manquera aussi à l'appel, au repos après sa déchirure de la cuisse gauche lors de France-Côte-d'Ivoire (0-0). Du côté des Londoniens, il faudra se méfier d'Olivier Giroud, qui, sur ses 9 derniers tirs cadrés en Premier League, a fait mouche à 8 reprises et sauvé la mise aux Gunners samedi dernier contre Manchester United, en catapultant une tête à la 89e minute de jeu. 

Les Parisiens devront aussi tirer les leçons du match nul (1-1) à l'aller en 2e journée, au Parc des Princes. Et faire mieux que le PSG-Nantes de samedi dernier (2-0) en Ligue 1, qui a été une bonne préparation pour le match, mais n'a pas satisfait les supporteurs. Nul doute, le PSG version Emery ne convainc toujours pas. Et Motta, tout à fait conscient de la difficulté de la rencontre de ce soir, en concédant : "On doit élever notre niveau."

Le PSG enchaînera-t-il avec un 9e succès consécutif toutes compétitions confondues ? Rendez-vous ce soir, à 20h45.

A lire aussi

Sur le même sujet

Série Musée de la Libération 4/4

Les + Lus