• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le PSG condamné à 35.000 euros d'amendes après les incidents face à l'Etoile Rouge

Au siège de l'UEFA, à Lausanne, en Suisse. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE
Au siège de l'UEFA, à Lausanne, en Suisse. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE

L'UEFA a tranché. Menacé d'une lourde sanction après les incidents au parc des Princes le 3 octobre dernier lors de la rencontre face à l'Etoile Rouge de Belgrade, le Paris Saint Germain écope finalement d'une amende de 35.000 euros.
 

Par France 3 Paris Île-de-France avec AFP

Le PSG risquait de devoir jouer son prochain match européen partiellement ou totalement à huis-clos. Finalement, il pourra recevoir devant les supporters Manchester United le 6 mars prochain pour les huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Le club parisien devra payer une amende de 35.000 euros. 
 

L'UEFA avait mandaté mi-octobre un enquêteur sur les faits survenus au stade et aux abords. C'était le 3 octobre 2018 lors du match de Ligue des Champions contre l'Etoile Rouge de Belgrade. Le PSG était poursuivi notamment pour "utilisation de fumigènes" et "troubles dans le public". Des heurts avaient éclaté à l'extérieur du stade entre les forces de l'ordre et plusieurs centaines de personnes cagoulées devant l'entrée du stade, juste après le coup de sifflet final.
 

La commission de discipline de l'UEFA a également condamné le club serbe à une amende de 25.000 euros pour "chants illicites".
 

 

Sur le même sujet

Emmanuel Macron inaugure la Maison du Handball à Créteil

Les + Lus