Cet article date de plus de 3 ans

Qatar : quelles sont les conséquences pour le PSG ?

La rupture des relations diplomatiques des Emirats arabes réunis avec le Qatar a provoqué un séisme dans le monde politique et sportif.

Le club d'Orléans ou peut-être celui de Malaga pourrait accueillir de jeunes joueurs professionnels
Le club d'Orléans ou peut-être celui de Malaga pourrait accueillir de jeunes joueurs professionnels © Facebook / @PSG
Le Qatar, avec qui l'Arabie Saoudite et ses alliés ont rompu leurs relations lundi, l'accusant de soutenir le "terrorisme", est très présent en France, notamment dans les domaines du sport, de l'immobilier et de l'industrie.

Celle-ci peut-elle avoir des conséquences avec le sponsor maillot principal du PSG, Emirates qui verse 25M€ par an. « Aucune inquiétude » répond le club.

Le Qatar a racheté en 2011 le club de football du Paris Saint-Germain, vitrine du pays en France, qu'il a propulsé en haut de l'affiche - quatre fois champion de France depuis - grâce à des moyens colossaux. En plus de le doter d'une "locomotive" sportive, le pays du Golfe avait donné une bouffée d'air frais au championnat de France de football, en rachetant en 2012 une partie de ses droits télévisés, via sa chaîne BeIn Sports.

Le Qatar est également propriétaire du PSG Handball, de plusieurs courses hippiques de renom comme le Prix de l'Arc de triomphe, et actionnaire
majoritaire du groupe de médias Lagardère (13,03%).

Ce matin, Nicolas Bay, secrétaire général du FN, a évoqué sur France Info l’idée d’une nationalisation du PSG pour écarter les fonds du Qatar.


Sur les réseaux sociaux, les internautes s'amusent déjà.







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg football sport politique