• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Sciences Po : Florian Philippot refoulé par des étudiants

© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Le vice-président du FN, qui devait participer à une conférence à l'école de sciences politiques rue Saint-Guillaume, a été refoulé par une quarantaine d'étudiants.

Par PDB

Un sit-in contre le Front National. Florian Philippot, numéro 2 du parti, n'a pas pu assister à son "Grand oral", une conférence politique à laquelle il était invité à Sciences Po.

Le vice-président du FN devait d'abord échanger avec Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce extérieur, avant de répondre aux questions de quelques 500 étudiants spectateurs.

Le thème initialement prévu pour la conférence, "l'Europe face à la mondialisation", est régulièrement discuté par le parti d'extrême-droite.

Annulation d'une "tribune offerte au FN" ou risque de "renforcer le discours anti-élite" ?

Florian Philippot a dénoncé l'annulation du "Grand oral" sur Twitter, en qualifiant les étudiants à l'origine du bloquage de "fascistes" : 
Benjamin Duhamel, organisateur du débat avec trois associations de Sciences Po, déplore que des "étudiants de groupuscules d'extrême gauche aient empêché 500 personnes d'assister à ce débat". L'étudiant pointe le risque de "renforcer le discours anti-élite des militants et des élus du Front national" :
Au contraire, l'Union des étudiants juifs de France se "réjouie de l'annulation de cette nouvelle tribune offerte au FN qui tentait de gravir une marche supplémentaire dans sa stratégie de dédiabolisation".

Son président, Sacha Ghozlan, justifie le bloquage : "C’est un parti raciste, antisémite, qui reste d’extrême droite" :
Ce n'est pas la première fois que le FN fait polémique à Sciences Po. En 2015, des étudiants de l'école de science politique créaient une association proche du parti nationaliste, avec sufisamment de voix pour être reconnu officiellement. Une première depuis 1990.

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus