• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

30 ans de réclusion pour le petit ami de Sofia, brûlée vive

Asman-Sade Aziz, 27 ans, a été condamné jeudi en appel par la cour d'assises de Seine-et-Marne à 30 ans de réclusion criminelle, comme en première instance, pour l'assassinat en 2012 de sa petite amie de 17 ans dont le corps avait été retrouvé en partie carbonisé.

Par VP

Asman-Sade Aziz, 27 ans, n'aura pas convaincu les jurés. L'avocat général avait requis 30 ans de réclusion, dont 20 ans incompressibles. L'accusé a été condamné à 30 ans de réclusion. La peine est identique à celle prononcée en 2015 par la cour
d'assises de la Seine-Saint-Denis.


"La famille a accueilli ce verdict avec soulagement et va pouvoir enfin clôturer le chapitre judiciaire de ce drame"

Du coté de la famille de Sofia, c'est le soulagement après la nouvelle épreuve que fut ce procès en appel. "Un avocat ne peut jamais se réjouir quand une lourde peine de prison est prononcée mais l'horreur de ce crime qui n'avait d'égal que la dignité de la famille de Sofia a certainement été prise en compte", ont réagi les avocats de la famille de la victime, Diane Mattout et Denis Fayolle. "La famille a accueilli ce verdict avec soulagement et va pouvoir enfin clôturer le chapitre judiciaire de ce drame", ont-ils ajouté.

"On ne sait pas ce qu'il s'est passé dans cette cave"

L'avocate de l'accusé, Marie-Cécile Nathan, qui avait plaidé l'acquittement, a déploré "une peine très sévère" "au regard des doutes sur la culpabilité" de son client, "qu'aucun élément matériel" n'est venu confondre, selon elle. "On ne sait pas ce qu'il s'est passé dans cette cave. Il y avait pas mal d'autre hypothèses, de portes qui n'avaient pas été fermées pendant l'instruction", selon l'avocate.

A lire aussi

Sur le même sujet

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus