Victimes des inondations, les entreprises des bords de Seine tournent au ralenti

© F3
© F3

Avec les inondations, les bateliers n'ont pas le droit de naviguer et ne peuvent pas effectuer les livraisons des entreprises situées en bord de Seine. Conséquence, le secteur tourne au ralenti.

Par France 3 Ile de France / EB

Depuis le début des inondations et de la crue de la Seine, les bateliers sont à l'arrêt forcé. Ils sont nombreux à ne plus pouvoir travailler. Une centaine de bateaux sont coincés sur la Seine.

Cet arrêt de la circulation fluviale à une conséquence économique, les entreprises des bords de Seine ne peuvent pas livrer et tournent au ralenti. La moitié des marchandises habituellement transportée par le fleuve a été chargée sur des camions et livrée par la route. Depuis deux semaines plus aucun chargement ne transite dans ce secteur de Seine-et-Marne. Le transport fluvial pourrait ne pas reprendre avant une dizaine de jours, ce qui entraînera des pertes pour les entreprises. 

L'impact de la crue sur les bateliers et les entreprises des bords de Seine

 

Sur le même sujet

Des lycéens devant la justice, les parents en colère

Les + Lus