Les responsables du club du FC Melun dénoncent l'agression violente d'un arbitre à l'issue d'un match

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuèle Bailly avec Radio France

Un arbitre de football a porté plainte après avoir été agressé au stade Paul Fischer à Melun en Seine-et-Marne. Le club a dénoncé ces violences.

Un arbitre de football a porté plainte après avoir été agressé au stade Paul Fischer à Melun en Seine-et-Marne. L’agression a eu lieu dimanche après la rencontre entre Melun et Bagneux Nemours, en deuxième division de district de Seine-et-Marne. L'agression a été filmée.

Dans une vidéo diffusée lundi sur Twitter, on voit l’arbitre se faire bousculer et frapper par des supporters du clubs de Melun. Des dirigeants et des joueurs des deux clubs sont obligés de l'accompagner jusqu'au vestiaire.

"Devant cet acte inacceptable, le club condamne fermement de tels agissements", indiquent les responsables du FC Melun dans un communiqué"Nous tenons à préciser que les agresseurs ne sont ni de près, ni de loin, attachés à notre club et ses valeurs".

Yacine Hamened est éducateur sportif à Cachan dans les Hauts-de-Seine. Pour lui, la violence dans le foot amateur "devient malheureusement très courante"

"Cette violence est devenue banale, presque une fatalité dans le monde amateur", déplore l'éducateur. "Cette violence est le reflet de la société et notre société est violente".

Auprès des enfants qu'il encadre, Yacine travaille sur la pédagogie. "J'essaie d'être un modèle dans mon comportement, de discuter avec les enfants que j'encadre et le cas échéant, s'il y a des débordements, il faut qu'il y ait des sanctions""Il faut que les enfants acceptent qu'un arbitre puisse se tromper, que personne n'est infaillible", explique-t-il.

Le problème c'est que les clubs ne sanctionnent plus.

Yacine Hamened, éducateur sportif à Cachan

Expulsion d'un joueur

Pour lui la solution serait d'imposer des sanctions non seulement aux joueurs mais aussi aux clubs : "Une des raisons de cette violence qui ne s'éteint pas c'est que les clubs ne sanctionnent plus. Tout d'abord parce que ce sont des gens de la ville mais aussi il ne faut pas se le cacher, par crainte de représailles".

Après l'agression violente dont a été victime l'arbitre du match de Melun, "il y a des joueurs qui vont être sanctionnés surement lourdement", observe Yacine Hamened mais le problème c'est qu'on sait que ça va continuer. A un moment donné, il faut sanctionner les clubs. Tant qu'on ne mettra pas les clubs devant leurs responsabilité, ces débordements risquent de perdurer", conclut-il.

Selon les informations de France Bleu Paris, un joueur de Melun a été expulsé pendant la première mi-temps du match. C'est cette décision arbitrale qui aurait déclenché cette violence. Le joueur a d’abord insulté, puis menacé l’arbitre avant d’appeler des amis pour se venger, rapporte France Bleu Paris. 

En plus de sa plainte, l’arbitre a rédigé un rapport pour relater l’agression. Il sera étudié en commission de discipline du district de Seine-et-Marne, dès ce jeudi 31 mars.