• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pavillon Bleu : deux sites labellisés en Ile-de-France

Les bases de loisirs de Souppes-sur-Loing et Jablines Annet continueront de hisse le pavillon bleu cette année. / © MaxPPP
Les bases de loisirs de Souppes-sur-Loing et Jablines Annet continueront de hisse le pavillon bleu cette année. / © MaxPPP

En Ile-de-France, deux bases de loisirs viennent d'obtenir le Pavillon bleu, les sites de Souppes-sur-Loing et de Jablines-Annet en Seine-et-Marne. Un label qui récompense leur engagement environnemental. 

Par A.B

Et les grandes gagnantes de cette année en Ile-de-France sont... Annet-sur-Marne et Souppes-sur-Loing. Ces deux bases de loisirs, situées en Seine-et-Marne, n'en sont pas à leur coup d'essai puisque cela fait déjà plusieurs années qu'elles sont récompensées par le label pour leur eau "d'excellente qualité".
A Jablines-Annet, il est en effet possible de se baigner, entre juin et septembre, dans un plan d'eau de 75 hectares bordé de sable fin dans les boucles de la Marne. Le site se compose de deux plages de sable blanc sur plus de 400 m mais aussi d'espaces verts pour se promener. 
A Souppes-sur-Loing, le cadre est plus intimiste : 10 hectares pour patauger l'été, et des activités de randonnée en canoë, pédalos, kayaks toute l'année.
En revanche, pas de distinction cette année pour Vaires Torcy qui a décidé de ne pas candidater. L'équipe de la base de loisirs a été fortement mobilisée cette année par les travaux du stade nautique qui s'apprête à devenir, pour les JO de 2024, l'un des plus grands complexes d'eaux vives au monde. 
Pavillons bleus en Seine-et-Marne

Les critères pour obtenir le label

Créé en 1985, le label recense les sites de baignade (mers, lacs, rivières) respectueux de l'environnement. Pour l'obtenir, les critères sont stricts. Pour les plages, il faut une eau de baignade de qualité "excellente", avec cinq contrôles par saison, un point d’eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d’au moins trois types de déchets et la mise en place d’au moins cinq activités d’éducation et d’environnement. Les plages doivent en outre afficher un code environnemental de bonne conduite, pouvoir accueillir des personnes à mobilité réduite... A noter que les animaux y sont interdits. 
Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux ou des liquides polluant les cales. Des critères qui sont reconnus comme un gage de qualité pour les Français car d'après un sondage BVA* : "pour huit Français sur dix, le pavillon bleu est une garantie de propreté des plages et de qualité des eaux".


Le label en chiffres 



L’an dernier, 173 communes (soit 390 plages) avaient obtenu le label.
En 2018, elles sont un peu plus : 186 communes labellisées (soit 399 plages) et 107 ports de plaisance. Un tiers des lauréats sont situés sur des sites intérieurs.
Avec 506 sites labellisés, la France est le 3ème pays avec le plus grand nombre de Pavillon Bleu derrière l’Espagne (691 sites) et la Grèce (534 sites).
De quoi donner quelques idées pour les vacances. Puisque selon le sondage BVA*, ce label pourrait inciter 81 % des Français dans leur choix de lieu de vacances.

*Sondage BVA pour le Pavillon Bleu, réalisé par Internet du 22 au 23 août 2016, auprès d’un échantillon de 1099 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Consulter la carte des plages labellisées en 2018>>>


Sur le même sujet

Jacques Chirac et les affaires à la mairie de Paris

Les + Lus