Cet article date de plus de 5 ans

Tentative d'assassinat contre Karim Achoui, l'ex-avocat du Milieu : premier jour du procès en appel

Neuf ans après la tentative d'assassinat contre Karim Achoui, l'ex-avocat parisien du grand banditisme, le procès en appel de ses deux agresseurs présumés s'est ouvert mardi devant les assises de Seine-et-Marne. Un procès d'autant plus délicat qu'il y a peu d'éléments matériels...
Karim Achoui, en 2013.
Karim Achoui, en 2013. © MAXPPP
Karim Achoui a choisi de ne pas assister mardi à l'ouverture du procès en appel de ses deux agresseurs présumés. L'ex-avocat du grand banditisme avait refusé de vider ses poches à l'entrée de la cour d'assises de Seine-et-Marne, avant de quitter les lieux. Sur Twitter, Karim Achoui a estimé qu'en tant qu'avocat, il n'avait pas à se soumettre à cette procédure de sécurité.

Ruddy Terranova et Mamadou Ba sont accusés d'avoir tenter d'assassiner Karim Achoui, en 2007. Tous les deux, qui comparaissent libres, avaient été acquittés, avec quatre co-accusés, lors d'un premier procès en 2013. Le ministère public avait alors requis 20 et 15 ans de réclusion criminelle.

► LIRE aussi : Deux ans après, la tentative d'assassinat sur Karim Achoui rejugée en appel à Melun

​Dans cette affaire, Ruddy Terranova et Mamadou Ba sont respectivement accusés d'avoir, le 22 juin 2007, tiré à trois reprises sur Karim Achoui et conduit la moto ayant servi à cette tentative d'assassinat. Une affaire rendue complexe par le peu d'éléments matériels. Seul élément retrouvé : un casque, utilisé par le tireur en juin 2007.

Karim Achoui, l​'ex-avocat du Milieu, radié en 2012

Connu pour avoir été souvent présenté comme "l'avocat du Milieu", défenseur de nombreux truands par le passé, Karim Achoui s'est vu définitivement radié du barreau de Paris en 2012. Il a depuis prêté serment au barreau d'Alger, ce qui lui permet de revenir plaider "occasionnellement" en France, comme dernièrement au procès du chanteur Jean-Luc Lahaye.

VOIR le reportage
durée de la vidéo: 01 min 40
Tentative d'assassinat contre Karim Achoui : premier jour du procès en appel

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société