Une centaine de Roms évacués d'un camp en Seine-et-Marne

Entre 100 et 150 Roms ont été évacués jeudi matin d'un camp situé à Champs-sur-Marne, en Seine-et-Marne.

Par France 3 Paris, avec AFP

Vers 7h, les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de ce terrain situéaux abords de la zone universitaire de Champs-sur-Marne et appartenant aux EpaMarne, les établissements publics d'aménagement de Marne-la-Vallée.

Près de 300 Roms, principalement originaires de Roumanie, y vivaient dans des cabanes de fortune depuis plusieurs mois, dont des "enfants en bas âge et des personnes en fauteuil", selon le collectif Romeurope. Une partie d'entre eux avait quitté les lieux avant l'évacuation. "Ces évacuations ne règlent rien et les autorités continuent à mettre en place des politiques publiques racistes" qui "empêchent les Roms de s'intégrer", a affirmé François Loret du collectif Romeurope du Val-Maubuée. "Ces gens expulsables aujourd'hui l'étaient depuis le 19 janvier et il ne s'est rien passé, mais là c'est fait à une semaine du premier tour des municipales", a-t-il accusé.

"Ce n'est pas nous qui avons fixé la date", a rétorqué la mairie de Champs-sur-Marne, assurant ne faire "qu'appliquer une décision de justice" et avoir réalisé les diagnostics sociaux et notifications nécessaires.

La plupart de ces Roms n'avaient pas de solution de relogement en fin de matinée jeudi, hormis quelques dizaines d'entre eux qui seront logés de façon temporaire dans des hôtels avec l'aide du Samusocial.

Les + Lus