En attendant de pouvoir sauter dans le canal de l'Ourcq, des bassins de baignade vont rouvrir pour l'été

Dans quelques années, la baignade dans le canal de l'Ourcq pourrait être autorisée. / © France 3 Paris - Île-de-France
Dans quelques années, la baignade dans le canal de l'Ourcq pourrait être autorisée. / © France 3 Paris - Île-de-France

Avec l'été qui arrive, les bassins permettant la baignade dans le canal de l'Ourcq vont ouvrir. Ils seront accessibles à 300 personnes simultanément, du 30 juin au 1er septembre.

Par Gaëlle Darengosse avec MT

Pourra-t-on un jour se baigner dans le canal de l'Ourcq ? Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et la mairie de Paris le promettent : d'ici 2024 on pourra se baigner sur le canal de l'Ourcq. Mais certains n'ont pas attendu comme Alex Voyer, un apnéiste : "il devrait être accessible à tout le monde, comme une plage, pour aller se baigner. Depuis pas mal d'années, on sait que la qualité de l'eau s'est vraiment améliorée."

Durant des décennies le canal de l'Ourcq était avant tout une voie commerciale. Ces dernières années, les baignades sauvages se multiplient. C'est pourtant interdit.
"Il faut qu'un certain nombre de dispositions soient remplies : notamment que l'on puisse prouver que la qualité de l'eau soit durable sur plusieurs années, ce qui est le cas au bassin de la Villette. Et aussi avoir un tampon des autorités sanitaires", explique Célia Blauel, adjointe (EELV) à la maire de Paris en charge de l'environnement et de l'eau.

Seul endroit pour se baigner sur le canal de l'Ourcq : les piscines en eau vive installées au bassin de la Villette durant l'été. La réouverture est prévue pour le 30 juin.
En attendant de pouvoir sauter dans le canal de l'Ourcq, les bassins vont rouvrir pour l'été
Intervenants : Alex Voyer, adepte canal de l'Ourcq; Célia Blauel, adjointe (EELV) à la maire de Paris en charge de l'environnement et de l'eau; Vaizanne Huynh, ingénieur et Stéphane Troussel, président (PS) du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis - France 3 Paris - Île-de-France - Gaëlle Darengosse, Norbert Cohen et Elisa Beaugé
 

Plus de rejet d'eaux usées dans le canal

Pour assainir les 96 km de voie, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis construit des bassins de rétention, comme à Livry-Gargan. "Nous allons à la fois lutter contre les inondations, mais aussi améliorer la qualité des eaux du canal de l'Ourcq puisqu'il n'y aurait plus aucun rejet des eaux usées du réseau départemental vers le canal", espère Stéphane Troussel, président (PS) du Conseil départemental.

De nouveaux espaces de baignade devraient ouvrir à partir de 2021 à Bobigny près du parc de la Bergère et sur d'autres points du canal de l'Ourcq.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus