Une femme poignardée à mort à Montfermeil, son conjoint, décédé, soupçonné du meurtre

La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est chargée de l’affaire (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP
La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est chargée de l’affaire (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP

Une femme a été tuée mardi soir à l’arme blanche, chez elle à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Son conjoint, soupçonné de l'avoir tuée devant leurs deux filles, a également succombé à des blessures au couteau.

Par France 3 PIDF / AFP

Le drame s’est déroulé devant les yeux des enfants. Une femme a été poignardée à mort dans son appartement de Montfermeil, mardi soir, succombant à plusieurs coups de couteaux. D’après des sources proches de l'enquête, le père de famille est soupçonné du meurtre.

L’homme aurait en effet porté les coups à la suite d'un « différend », alors que le couple se trouvait dans la cuisine du domicile. La victime aurait alors tenté de se défendre en le poignardant également. Ces sont les cris des fillettes qui ont alerté les voisins, permettant ainsi à ces derniers de prévenir la police.

Les fillettes prises en charge

Trois couteaux maculés de sang ont été découverts sur les lieux du drame, d’après une source policière. Le conjoint, éviscéré, a été emmené à l'hôpital Bichat à Paris avant de succomber à ses blessures dans la nuit, selon une autre source.

Les jeunes filles, elles, ont été prises en charge par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et par une aide psychologique. Choquées, elles n’ont pas été blessées. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis a été chargée de l’affaire.

A noter que l’année dernière, d’après le ministère de l'Intérieur, 121 femmes ont été tuées dans le cadre de violences conjugales.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus