Cet article date de plus de 5 ans

Le dispositif de sécurité renforcé au Stade de France pour le match France/Italie

C’est le premier match qui se déroule au stade de France, depuis les attentats du 13 novembre. Samedi après-midi débute au stade de France, le tournoi des Six Nations de rugby. Le dispositif de sécurité a été renforcé pour ce match.
La préfecture de police, la Fédération française de rugby (FFR) et les sociétés de sécurité privées qui interviennent à l’intérieur du stade ont organisé plusieurs réunions préparatoires en vue de l’événement, qui fait figure de test avant les matchs de l’Euro explique LeMonde.fr. Le dispositif habituel de sécurité a été renforcé.

La Fédération française de rugby invite les spectateurs de samedi à venir tôt au stade


Les mesures de sécurité seront renforcés, la FFR demande aux spectateurs de se présenter tôt au stade, les portes ouvriront deux heures avant le coup d'envoi du match prévu à 15 heures 30. 

Contrôle du titres d'accès, inspections des sacs, palpations ...


La police nationale et les responsables de la sécurité ont prévu de points de "filtrage" aux abords du stade afin d'éviter les files d'attente aux portes o% seront effectués des contrôles renforcés. Contrôle du titres d'accès, inspections des sacs et sacoches et palpations risquent de ralentir l'accès à l'enceinte du stade.

La FFR signale qu'une viligance accrue sera exercée sur les objets interdits dans les stades cela concerne la détention d'alcool, d'objets coupants, de pétards ...Il est aussi recommandé de ne pas avoir de sac à dos ou de casque de moto ou tout autres objets encombrants qui devront être placés à la consigne.

Samedi le match opposera la France à l’Italie, le coup d’envoi sera donné à 15 h 25


Trois semaines après les attentats, comment les riverains et restaurateurs appréhendent-ils ce match. 

 VOIR le reportage de Yoann Dorion avec Jean-Laurent Serra

durée de la vidéo: 01 min 23
Comment les riverains appréhendent ce match France-Italie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport attentats de paris faits divers terrorisme stade français rugby