Les lycées sont pleins à craquer et depuis plusieurs mois des établissement de la Seine-Saint-Denis tirent la sonnette d'alarme.

En raison d'une forte poussée de la natalité, les lycées en Seine-Saint-Denis, dont plusieurs se sont mis en grève depuis la rentrée, "sont pleins à craquer", dénonce les grévistes qui réclament à la région Ile-de-France un plan d'investissement massif. Ce jeudi, des élèves et une partie des enseignants du lycée général et technologique Marcellin-Berthelot de Pantin manifestaient devant l'établissement pour protester contre leurs conditions de travail et l’état vétuste de leur bâtiment.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.