Polémique après l'arrestation d'une conductrice à L'Île-Saint-Denis, un chien abattu

Le chien abattu est décrit comme étant un "molosse agressif" selon la police. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Le chien abattu est décrit comme étant un "molosse agressif" selon la police. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Une vidéo de cette arrestation à L'Île-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), tournée par des riverains, a largement été diffusée sur les réseaux sociaux. La préfecture de police affirme qu'il s'agissait d'un "molosse agressif".

Par MT

La vidéo a été visionnée près d'un million de fois sur Twitter. On y entend une femme crier, un chien aboyer et un homme demandant aux policiers de la "lâcher", puis, une détonation.
Selon la préfecture de police de Paris, qui a donné sa version sur le même réseau social, les fonctionnaires ont interpellé une "conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers".

Cette femme aurait "proféré des paroles faisant l'apologie du terrorisme, puis incité les passants à l'émeute". Suite à cela, "1 molosse agressif" a été "neutralisé par un tir".
 

Placée en garde à vue

Selon Le Parisien qui cite "une source proche du dossier", elle circulait sur le quai de la Marine et aurait doublé les autres voitures en empruntant la voie réservée au tramway, vendredi vers 20h30. Interpellée, la femme, voilée, "aurait pris à témoin des gens dans la rue 'en prétendant qu'elle avait été contrôlée parce qu'elle portait un voile'".

Selon le même média, la femme, âgée de 35 ans, a été placé en garde à vue pour outrage et rébellion et menaces envers une personne dépositaire de l'autorité publique, sans que soit retenue l'apologie du terrorisme. Relâchée dimanche soir, elle fait désormais l'objet d'une convocation devant le tribunal correctionnel pour ces mêmes motifs.

Sur le même sujet

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus