Quartiers pop. Nouveau métier : guide de cité !

Il y avait les guides du Musée Soulages, à Rodez, ou ceux du Centre Pompidou Metz. Il y a désormais les guides de la cité Abraxas, à Noisy-le-Grand. Ils accueillent les visiteurs avec fierté, pour leur faire découvrir une œuvre architecturale singulière dans laquelle ils vivent.

durée de la vidéo : 00h02mn41s
Quartiers pop. Nouveau métier : guide de cité ! ©Olivier Drouot


La visite d’un célèbre site de recommandations touristiques donne le ton à celles et ceux qui ont vu les espaces d’Abraxas dans le film Hunger Games, et qui souhaiteraient se rendre sur place. 
Extraits. "Une fois les escaliers empruntés, on se croirait dans un autre monde, entre Star Wars et les arènes de Rome - dangereux et mal fréquenté - Oui il y a des jeunes
qui squattent, mais il faut se souvenir que c’est un lieu de vie, ils sont donc chez eux - Plutôt cool et dans dérangement". Les Espaces d’Abraxas, cité au look antique, sont LA curiosité architecturale de la Seine Saint-Denis.
Située à Noisy-le-Grand, cette imposante cité bâtie en amphithéâtre abrite 1500 personnes, bénéficie d'une certaine renommée, et attire chaque année de nombreux curieux.

Former des locataires au métier de guide

Cet attrait pour les touristes, un peu lassés des visites classiques, a fait naître un projet chez le bailleur social Action Logement, en charge de la gestion d’Abraxas : redorer l’image de cette cité du "93" en formant les habitants de la cité, pour en faire de véritables guides conférenciers… Les formateurs sont de véritables architectes, comme Valentine Vuillermoz, qui travaille pour le département. "Ce bâtiment, c'est un monument d'architecture qui est très connu dans le milieu architectural. Il a été réalisé au début des années 80 par l'architecte espagnol Ricardo Bofill. Il voulait réaliser un bâtiment de logement social, mais qui apporte un certain luxe aux habitants. Et c’est ce qu'on retrouve bien dans l'architecture totalement monumentale du site". Et Valentine de souligner "l’attachement extrêmement fort des habitants, petits ou grands, pour leur quartier. Ils ont vraiment conscience de l'intérêt architectural et de la beauté de ces différents bâtiments qui composent les Espaces d’Abraxas".

9 habitants pour un entrainement exigeant

C'est ainsi que 9 habitants ont bénéficié d'une formation les initiant à l'architecture, mais pas seulement. Le programme qui s’étend sur 9 semaines propose aux futurs guides des exercices physiques, des échauffements de la voix dispensés par des comédiens. Egalement des exercices de concentration et d’expression orale, et bien sûr de larges notions d’architecture et d’histoire, dispensés par les architectes dépêchés par le département.
Mareme, habitante de la cité, est heureuse de suivre cette formation, où la complicité et la joie des participants est palpable à chaque rendez-vous. Elle témoigne "C’est une cité différente des autres. On a l'habitude de visiter des monuments comme la Tour Eiffel, mais on n'a pas l'habitude de visiter les cités et pourtant, c’est l’occasion de découvrir une architecture hors du commun".

Baptême du feu

Chaque session de formation avec les élèves donne lieu à la répétition d’une visite en conditions réelles, au cours de la laquelle un étudiant est choisi pour guider le groupe à travers la cité. Aujourd’hui, c’est Samir qui doit mener la visite. On le sent nerveux, mais il ne se démonte pas. Description d’un temple d’inspiration grecque, explications de la disposition d’un seuil et utilité de celui-ci dans l’agencement de la cité. Il est devenu un spécialiste. À peine trahi par l’émotion en toute fin de visite, il sera chaleureusement applaudi. "Oui, c'est stressant, mais après, dès qu'on est dans le décor, qu'on rentre vraiment dans la visite, on se sent un peu mieux. Et puis ça fait plaisir de présenter le lieu où l'on vit. Ça fait 32 ans que j'habite ici, quand je suis arrivé j'étais gamin, maintenant je suis marié, j'ai des enfants ! J’aime beaucoup cet endroit."
Prochaine étape pour les guides de la cité : partir à Barcelone pour rencontrer Ricardo Bofill, le père d’Abraxas

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité