Saint-Denis : quatre personnes en garde à vue, après la mort d’un lycéen lors d'une fusillade en septembre 2018

En septembre dernier, le jeune Luigi disparaissait, tué par balle à proximité de son lycée à Saint-Denis. Quatre personnes viennent d’être placées en garde à vue cette semaine.

Les enquêteurs suspectent une affaire de rivalité entre quartiers rivaux (illustration).
Les enquêteurs suspectent une affaire de rivalité entre quartiers rivaux (illustration). © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Elles sont âgées de 20 à 23 ans. Quatre personnes ont été placées en garde à vue mardi, dans l'affaire de la mort de Luigi : un lycéen de 16 ans tué en septembre dernier à Saint-Denis. Les quatre personnes en question sont par ailleurs entendues au siège de la police judiciaire, à Paris.

L’affaire remonte à l’année dernière. Scolarisé dans un lycée professionnel, le jeune Luigi – originaire de la cité Joliot-Curie – avait été tué par balle à deux pas de l’établissement, situé dans la cité Romain-Rolland.

"Expédition punitive" et rivalité entre cités

Sur la scène du drame, les policiers avaient trouvé des battes de base-ball, des barres de fer mais surtout des étuis de calibre 7,62 mm – similaires à ceux d’une Kalachnikov. D’après les premiers éléments de l'enquête, il était question d’une « expédition punitive », sur fond de rivalité entre quartiers rivaux.

Le drame avait suscité l'émotion parmi les habitants de Saint-Denis. Quelques jours après la mort de Luigi, une marche blanche organisée en sa mémoire avait réuni près de 400 personnes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police justice société sécurité violence faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter