• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Saint-Denis : quatre personnes en garde à vue, après la mort d’un lycéen lors d'une fusillade en septembre 2018

Les enquêteurs suspectent une affaire de rivalité entre quartiers rivaux (illustration). / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Les enquêteurs suspectent une affaire de rivalité entre quartiers rivaux (illustration). / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

En septembre dernier, le jeune Luigi disparaissait, tué par balle à proximité de son lycée à Saint-Denis. Quatre personnes viennent d’être placées en garde à vue cette semaine.

Par France 3 Paris IDF/AFP

Elles sont âgées de 20 à 23 ans. Quatre personnes ont été placées en garde à vue mardi, dans l'affaire de la mort de Luigi : un lycéen de 16 ans tué en septembre dernier à Saint-Denis. Les quatre personnes en question sont par ailleurs entendues au siège de la police judiciaire, à Paris.

L’affaire remonte à l’année dernière. Scolarisé dans un lycée professionnel, le jeune Luigi – originaire de la cité Joliot-Curie – avait été tué par balle à deux pas de l’établissement, situé dans la cité Romain-Rolland.

"Expédition punitive" et rivalité entre cités

Sur la scène du drame, les policiers avaient trouvé des battes de base-ball, des barres de fer mais surtout des étuis de calibre 7,62 mm – similaires à ceux d’une Kalachnikov. D’après les premiers éléments de l'enquête, il était question d’une « expédition punitive », sur fond de rivalité entre quartiers rivaux.

Le drame avait suscité l'émotion parmi les habitants de Saint-Denis. Quelques jours après la mort de Luigi, une marche blanche organisée en sa mémoire avait réuni près de 400 personnes.

Sur le même sujet

Les urgences de l'hôpital Ballanger à Aulnay au bord de l'asphyxie

Les + Lus