• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Un slam contre l'ouverture sauvage des bouches d'incendie

© DR
© DR

L’ouverture sauvage des bouches d’incendie posent des problèmes de sécurité. Veolia Eau d’Ile-de-France a fait appel au rappeur Youssoupha et au basketteur Mam Jaiteh pour sensibiliser les jeunes aux dangers qu'ils courent et font courir aux autres.

Par France 3 Ile de France / EB

Veolia Eau d’Ile-de-France, exploitant le service public de l’eau potable a souhaité favoriser la pédagogie en sollicitant un rappeur et un basketteur pour réaliser un clip. L’ouverture sauvage des bouches à incendie gaspille des centaines de milliers de mètres cubes d’eau potable et rend ces appareils inutilisables en cas d’incendie. Autres dangers : l’inondation des voies de circulation, des parkings et des caves ainsi que les blessures qui pourraient survenir lorsque l'eau jaillit à forte pression du réseau, créant un geyser qui peut monter à 3 à 5 mètres de hauteur.


"Pas besoin de faire du quartier une piscine olympique"... C'est avec ce slogan que le rappeur Youssoupha et le basketteur Mam Jaiteh veut sensibiliser un public jeune à la question du gaspillage de l'eau. Le clip intitulé “La bouche c’est la vie” a été tourné à Aubervilliers.



Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus