Michael Gonzva lauréat de “Ma thèse en 180 secondes” de l'Université Paris-Est

@Marine_Lps - Michael GONZVA remporte le prix du jury MT180 de l'Université Paris Est
@Marine_Lps - Michael GONZVA remporte le prix du jury MT180 de l'Université Paris Est

Michael Gonzva remporte le prix du jury "Ma thèse en 180 secondes" de l'Université Paris Est et se qualifie pour la demi-finale nationale le 30 mai à Bordeaux. Pour la finale régionale, neuf candidats étaient en compétition.

Par France 3 Paris IDF

A Paris, le sujet sur les systèmes de transport semble presque une évidence. En trois minutes chrono, Michael GONZVA (Lab'URBA - UPEC/UPEM) a séduit la jury.
Vidéo Michael Gonzva lauréat de "Ma thèse en 180 secondes" de l'Université Paris-Est

Le doctorant de l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée, 26 ans, a gagné la finale en vulgarisant pour le public sa thèse scientifique "Résilience des systèmes de transport guidé en milieu urbain face à différents risques naturels, technologiques et d'exploitation : approche quantitative et stratégies de protection".

En 180 secondes maximum, les candidats sur scène face au jury et au public montrent qu'ils savent convaincre, en s'employant à rester le plus clair et le plus concis possible. Le concours de l'Université Paris-Est était la sixième des 28 finales régionales qui se déroulent de mars à fin avril avant la demi-finale puis la finale nationale à Bordeaux le 31 mai.

Mais de quoi parle-t-on au juste ?

Des mathématiques, de la science des marchés ou de l'environnement ... Le pari des neuf compétiteurs en lice : vous faire tout comprendre sur "les conditions de performativité du discours stratégique lors d'un projet de réorganisation d'entreprise", mais aussi sur les "nanostructures de ZnO pour la dépollution de l'eau".

Et réagissez sur les réseaux sociaux, avec le mot-dièse #MT180 !

En 2015, voici ce qu'avait donné la finale régionale du concours MT180'' à l'université Paris-Est :
Découvrez l'ambiance MT180 avec les vidéos de l'édition 2015 de la finale Université Paris-Est

Une épreuve corsée 

Pour tenter de se faire comprendre du grand public, chaque candidat n'avait droit qu'à une seule diapositive. Pour sa troisième édition avec la finale à Bordeaux le 31 mai, le concours MT180'' promettait d'être aussi bluffant que les années passées. 

Les neuf candidats

Michael GONZVA (Lab'URBA - UPEC/UPEM)
"Résilience des systèmes de transport guidé en milieu urbain face à différents risques naturels, technologiques et d'exploitation : approche quantitative et stratégies de protection"
Marion VARLET (IRG - UPEC/UPEM)
"Les conditions de performativité du discours stratégique lors d'un projet de réorganisation d'entreprise"
Mohamed BENYAHIA (ICMPE - UPEC/CNRS)
"Skutterudites thermoélectriques nanostructurées"
Carine MANGEON (ICMPE - UPEC/CNRS)
"Valorisation des huiles colza/tournesol pour la production de bioplastiques"
Alizée LEHOUX (NAVIER - ENPC/Ifsttar/CNRS)
"Mécanismes de transport et de rétention des colloïdes dans les milieux poreux : étude en Imagerie par Résonance Magnétique et modélisation"
Yamina HABBA (ESYCOM - ESIEE Paris/UPEM)
"Nanostructures de ZnO pour la dépollution de l'eau"
Maira POSSAS ABREU (ESYCOM - ESIEE Paris/UPEM)
"Développement de capteurs résonants MEMS en diamant et en silicium pour la détection de composés organiques volatils – Vers des applications en sécurité et biomédical"
Johann NICOD (LAMA - UPEM/UPEC/CNRS)
"Approximation numérique par chaos de Wiener de quelques EDPS"
Richard FISCHER (CERMICS - ENPC)
"Modélisation de la dépendance stochastique sous contraintes, application pour la sûreté nucléaire"

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus