Thibault Harle, lauréat du concours “Ma thèse en 180 secondes” à l'université Paris-Seine #MT180

Le lauréat du concours "Ma thèse en 180 secondes" de la communauté universitaire Paris-Seine, Thibault Harle. / © ComUE Paris-Seine
Le lauréat du concours "Ma thèse en 180 secondes" de la communauté universitaire Paris-Seine, Thibault Harle. / © ComUE Paris-Seine

Sauriez-vous expliquer au grand public "l'impact des événements extremes sur les rendements boursiers" en 180 secondes ? Ce type de performance, les candidats au concours "Ma thèse en 180 secondes" l'ont relevé. Et c'est Thibaut Harle, étudiant en troisième année de thèse, qui l'a remporté.

Par France 3 Paris IDF

Le principe du concours "Ma thèse en 180 secondes" est simple : prenez un sujet de thèse, complexe et a priori, obscure, le plus souvent, comme "l'impact des événements extremes sur les rendements boursiers". Tout l'enjeu pour le chercheur, candidat au concours MT180, est de faire comprendre au grand public que ce n'est en fait pas si compliqué !
Vidéo Thibault HARLE, finaliste MT180 2016 pour l'Université Paris Seine

Et dans cette épreuve, qui relève de l'exploit, c'est Thibaut Harle, étudiant en 3ème année de thèse, en Sciences de la terre et de l'univers, à l'université de Cergy, qui l'a remporté. En 180 secondes, il est parvenu à expliquer au grand public en quoi consiste sa thèse : la "création et caractérisation d'un matériau de construction composite incorporant un matériau à changement de phase pour une meilleure régulation de la température intérieure".

Au sein du regroupement univesitaire Paris-Seine, à Cergy, quatre candidats s'affrontaient lors de cette finale régionale. Pour ce faire, les candidats n'avaient, à leur disposition, que leur mémoire, et une seule diapositive. A eux de convaincre le jury, en espérant décrocher un ticket pour la finale nationale, à Bordeaux, le 31 mai prochain.

Dans les différentes universités partenaires, France 3 vous propose de suivre en direct le concours. A Saclay, Paris-Est, Sorbonne-Universités, ou Paris-Seine, à Cergy, vous avez pu suivre les compétitions en direct. Une épreuve à revoir ici :


Réagissez avec le mot-dièse #MT180 !

Qui étaient les candidats ?

► Quentin Angermann, STIC (sciences et technologies de l'information et de la communication), Cergy, 2ème année de thèse (ETIS - Equipes Traitement de l'Information et Systèmes)
"Nouvelle modalité de dépistage précoce du cancer colorectal"
► Anaïs Genty, Chimie, Cergy, 3ème année de thèse (LCB - Laboratoire de chimie biologie C2RMF - Centre de recherche et de restauration des musées de France Patrima)
"Les chancis des couches picturales des peintures de chevalet : contribution à la connaissance des mécanismes de formation, à la caractérisation physico-chimique et aux traitements de conservation-restauration"
► Thibault Harle, Sciences de la terre et de l'univers, Cergy, 3ème année de thèse (GEC - Laboratoire Géosciences et Environnement Cergy / LPPI - Laboratoire de Physicochimie des Polymères et des Interfaces)
"Création et caractérisation d'un matériau de construction composite incorporant un matériau à changement de phase pour une meilleure régulation de la température intérieure"
► Giovanni Pagliardi, Science de gestion, EM2C, 1ère année de thèse (ESSEC)
"L'impact des événements extremes sur les rendements boursiers"

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blob fait sensation au Zoo de Paris

Les + Lus