• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Sur les rails, la SNCF s'apprête à affronter la forte chaleur

© Kenzo Tribouillard/AFP Photos
© Kenzo Tribouillard/AFP Photos

Dans une période où il va faire très chaud, la SNCF sait qu'elle va affronter, comme chaque année,  les problèmes engendrés par la dilatation des rails et les caténaires détendues par le soleil. Pas simple de trouver des solutions.

Par Christian Meyze

Les cheminots sont sur le qui-vive : l'annonce, pour toute la semaine, de températures élevées, ils le savent, signifie "apparition de problèmes techniques" supplémentaires sur un réseau déja très fragile ces dernières années.

Lorsque le soleil brille très fort, que les températures grimpent haut, le métal, donc les rails mais aussi les fils électriques, les caténaires, "gonfle", se dilate ou se déforme. Et les ennuis commencent.
" Lorsque la température au rail dépasse les 45°C, dit la SNCF, une vigilance accrue et des limitations de vitesse dans certaines zones sont nécessaires pour éviter les déformations de voie." Autrement dit, dans ces périodes, les cheminots chargés des voies augmentent leurs contrôles visuels et manuels des rails. Mais il n'est pas possible de faire diminuer la température d'un rail dilaté. ce qui signifie qu'en cas de trop forte déformation, il faut ralentir le trafic pour éviter tout risque, voire arrêter la circulation. Ce week-end déjà, le RER C a subi des ralentissements importants, donc des retards.

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus