Une vente aux enchères rétro et glamour chez Drouot

C'est une vente aux enchères particulière et exclusivement en ligne organisée sur le site de Drouot jusqu'au 7 septembre. Près de 240 pièces vintages, romantiques et originales sont mises aux enchères à partir de 40€.

Dans son vestiaire soigneusement préservé depuis quatre décennies, Sylvie Grumbach dévoile des pièces tendances et emblématiques des années 80, 90 à 2000. Parmi les pièces mises aux enchères, des robes fourreau signées Vivienne Westwood, des manteaux audacieux aux cols colorés de John Galliano ou encore des sacs à la touche intemporelle d’Azzedine Alaïa.

Surnommée affectueusement la « Madame mode », cette figure incontestable de la mode parisienne propose près de 240 pièces de sa collection personnelle pour, dit-elle en souriant, leur donner une seconde vie : "Toutes ces pièces dormaient dans mon grenier à la campagne. C’est en voulant créer une bibliothèque de livres de mode que j’ai redécouvert ces collections de vêtements et d'accessoires. J'aimerais les revoir porter aujourd'hui pour observer l'influence et l'inspiration toujours forte de ces créateurs".

Une affaire de transmission 

Chaque pièce de cette collection raconte une histoire de l'ère où la mode était extravagante, subversive et audacieuse. Cette vente aux enchères n'est donc pas seulement une opportunité pour les amateurs de mode de posséder des vêtements et accessoires vintages, mais aussi l'occasion de perpétuer l'héritage de ces créateurs : " Les pièces vont du style minimaliste au côté exubérant de John Galliano ou romantique de Vivianne Westwood", précise précise Sylvie Grumbach avant de continuer : " Ces pièces sont particulières car elles représentent des créateurs qui ont marqué leur époque où le style et la créativité n’étaient pas muselés par le marketing. Certains créateurs étaient peu connus et pouvaient exprimer leurs envies et leur univers ".

Certaines pièces puisent leur inspiration du XVIIIe siècle. Une sorte de voyage dans le temps qui amuse cette passionnée : "La mode s'est toujours inspirée du passé. Avant, les créateurs traînaient aux puces, visitaient les musées pour nourrir leur inspiration. Ils puisaient leur créativité dans les peintures, les films, les voyages et de tout ce qui les entourait ". Sylvie Grumbach se souvient d'un voyage aux Etats-Unis pour appuyer ses propos : " J'ai le souvenir d'une visite chez Disney à Orlando avec le créateur Kenzo (Takada), nous y avions passé quelques jours. À son retour, les collections qu'il avait créées étaient inspirées des personnages de Disney ".

Une enfant du sérail

Petite-fille de Cerf Mendès France, fondateur de la maison Mendès et sœur de Didier Grumbach, ancien président de la Fédération française de la Couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode, on peut dire que la propriétaire de cette collection avant-gardiste est une enfant du sérail.

La mode, elle a bercé dedans et y a consacré toute sa vie jusqu'à créer dans les années 80 sa propre agence de communication et de relations publiques, 2e Bureau, spécialisée dans le domaine de la mode et de la photo. Certains lots de sa vente aux enchères proviennent également des archives de son agence. Elle fut, entre autres, la première attachée de presse de Valentino Garavani, John Galliano ou encore Vivienne Westwood qu'elle a accompagnés à leurs débuts.

Aujourd'hui, elle compte parmi ses prestigieux clients la Villa Noailles, un centre d'art contemporain d'intérêt national situé à Hyères, Reporters sans frontières ou encore le festival de photojournalisme Visa pour l'image.

Les enchères sont ouvertes jusqu’au 7 septembre à 18 heures. Il est possible de voir les lots sur rendez-vous chez Million, à Paris, à partir du 4 septembre.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité